Algérie : Di Maio en visite à Alger, il appelle à un cessez-le-feu en Libye

Algérie/Libye – Le ministre italien des Affaires étrangères a entamé une visite ce jeudi 9 janvier à Alger, pour trouver une solution au dossier Libyen.

Sur fond de crise en Libye, le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio a entamé une visite officielle en Algérie dans le cadre des efforts diplomatiques; afin de trouver une solution politique à la crise en Libye.

Arrivé tard dans la nuit du mercredi 8 janvier, Di Maio a participé ce jeudi 9 janvier à une conférence de presse; aux côtés du ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum.

Le ministre italien a affirmé à cet effet, que « tous les pays qu’il a visité, à savoir la Turquie, l’Égypte, ou encore l’Algérie; sont d’accord sur la nécessité de trouver une solution politique en Libye. » Il explique en outre que ces pays [dont l’Algérie] sont favorables à « l’instauration d’un cessez-le-feu [en Libye] garantissant la stabilité dans le pays; et [par corollaire] dans la région ».

Pour sa part, le ministre algérien Sabri Boukadoum a réitéré la position de l’Algérie sur la question libyenne. « L’Algérie et l’Italie rejettent toute intervention militaire en Libye. Nous plaidons pour une solution politique et pacifique, qui réunira tous les libyens sans exception. »; a-t-il déclaré en marge de la conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi à Alger.

Pour rappel, Luigi Di Maio avait exprimé, le 7 janvier dernier, son inquiétude vis à vis de l’escalade militaire en Libye; annonçant son intention de réunir en urgence tous les pays ayant une influence en Libye; dont la Russie, les États-Unis d’Amérique ou encore l’Algérie et l’Égypte; en vue d’une sortie de crise rapide et pacifique dans le pays.

Ballet diplomatique à Alger

L’Algérie connaît depuis quelques jours un défilé diplomatique des capitales étrangères impliquées dans le dossier Libyen. En effet, Abdelmadjid Tebboune avait accueilli le 6 janvier, le chef du gouvernement d’union nationale libyen (GNA) Fayez el Serraj; pour examiner les solutions possibles pour désamorcer le conflit en Libye.

En parallèle, Tebboune avait accueilli le 7 janvier dernier, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, pour examiner les derniers développements de la situation en Libye, en évaluant les axes de coopération, entre les deux pays; en particulier sur la question libyenne.

En outre, soulignons que le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri devrait entamer lui aussi, ce jeudi 9 janvier; une visite officielle en Algérie afin d’aborder le dossier libyen avec les responsables algériens.

https://www.facebook.com/elbilad/videos/483592782341620/?v=483592782341620

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes