GéopolitiqueMaghreb

Libye : L’Italie s’inquiète de l’escalade militaire, Di Maio en visite en Algérie

1
Algérie Libye Italie : Tebboune Di Maio
S'abonner :

Algérie – Le ministre italien des Affaires étrangères sera de passage en Algérie pour aborder la question libyenne avec le président algérien, en vue de régler le conflit qui connait une escalade inquiétante.

En effet, le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio entamera des visites dans plusieurs pays du Maghreb, dont l’Algérie à partir du mercredi 08 janvier; rapporte le média d’informations SkyNews.

« Mercredi [08 janvier 2020, ndlr], j’assisterai en Égypte à une réunion consacrée à la Libye, puis je me rendrai en Tunisie et en Algérie », a déclaré Luigi Di Maio, cité par le média russe Sputnik. « Nous devons travailler exclusivement sur une solution diplomatique. […] La seule solution est un cessez-le-feu. »; a-t-il ajouté.

Ainsi, la solution proposée par le ministre italien des Affaires étrangères rejoint celle du président algérien Abdelmadjid Tebboune, qui a appelé le Conseil de sécurité des Nations Unies, le lundi 6 janvier à « imposer le respect de la paix en Libye ».

L’Italie appelle à une « solution pacifique »

Par ailleurs, Di Maio a témoigné de son intention de rassembler autour d’une table, tous les pays ayant une influence en Libye au même titre que les forces régionales; dont la Russie, les États-Unis d’Amérique ou encore l’Algérie et l’Égypte.

Il estime que c’est seulement avec la coopération de ces pays qu’il serait possible de régler le dossier libyen, a-t-il affirmé lors d’un entretien paru dans le quotidien italien Il Fatto Quotidiano.

Dans le même sillage, le ministre italien a évoqué une possible réunion qui regroupera le chef du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), Fayez el-Sarraj, et le maréchal de l’Armée nationale libyenne (ANL), Khalifa Haftar; afin de trouver une solution rapide et pacifique au conflit fratricide qui déchire la Libye.

Article recommandé :  Libye : Haftar quitte la Russie sans signer l'accord du cessez-le-feu

Pour rappel, le chef du du gouvernement d’union nationale (GNA libyen) Fayez el-Sarraj a été reçu le lundi 6 janvier par le président Abdelmadjid Tebboune, qui a également reçu le ministre Turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu qui était en visite en Algérie.

Voici les compagnies aériennes les plus ponctuelles, Air Algérie absente

Article précédent

Algérie/Turquie : Les détails de la rencontre entre Tebboune et Cavusoglu

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

Comments are closed.