Libye : L’Algérie joue « un rôle positif » dans la sortie du conflit Libyen

Algérie/Libye – Le ministère libyen des Affaires étrangères a affirmé que l’Algérie jouera « un rôle positif » dans l’arrêt de la crise en Libye.

Dans un contexte politique très tendu au Libye, marqué par un conflit fratricide qui oppose le gouvernement d’union nationale dirigé par Fayez El Serraj à l’Armée nationale nationale commandée par le maréchal Khalifa Haftar; l’Algérie est contrainte, de par sa proximité géographique avec la Libye; de prendre position et jouer un rôle dans la résolution de la crise dans le pays voisin.

À cet effet, le porte-parole du ministère libyen des Affaires étrangères, Mohamed Al-Qablawi, a déclaré ce mardi 07 janvier à la radio nationale que le gouvernement d’union nationale (GNA) considère que « l’Algérie joue un rôle central et important, en tant que voisin, dans la résolution de la crise en Libye. »

« Nous estimons qu’il est nécessaire d’impliquer l’Algérie dans le processus de recherche de solutions politiques. »; précise le porte-parole du MAE Libyen, qui a poursuivi en exprimant son enthousiasme quant à l’invitation adressée par la chancelière allemande Angela Merkel à Abdelmadjid Tebboune, en vue d’assister à la conférence de Berlin.

« Nous avons eu écho de l’invitation officielle émise par la chancelière allemande au président de la République algérienne. », a affirmé Al-Qablawi, avant d’ajouter : « Nous sommes certains que l’Algérie jouera un rôle positif dans l’arrêt du conflit, en insistant sur le retour à une stabilité en Libye. »

Pour rappel, Abdelmadjid Tebboune a reçu hier, lundi O6 janvier, le ministre Turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu ainsi que le Premier ministre libyen du gouvernement d’union nationale (GNA) Fayez El Serraj.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes