21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
jeudi, 23 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieL'Ambassade Américaine en Algérie en état « d'Alerte Sécurité »

L’Ambassade Américaine en Algérie en état « d’Alerte Sécurité »

Publié le

- Publicité -

Algérie/USA – L’Ambassade américaine à Alger a diffusé une « Alerte Sécurité » et a appelé ses ressortissants présents en Algérie à suivre une série d’instructions.

L’Ambassade des États-Unis à Alger (US Embassy Algiers) a diffusé un communiqué, ce mercredi 8 janvier, faisant état d’une « Alerte Sécurité »; en réaction aux « tensions accrues » qui marquent le Moyen-Orient et qui peuvent avoir des conséquences « sur la sécurité des ressortissants américains présents dans des pays étrangers »; dont l’Algérie.

Parmi les instructions et actions à entreprendre, l’Ambassade américaine invite ses ressortissants présents sur le sol algérien à « observer un profil bas, à être vigilant des personnes de leur entourage et des endroits fréquentés; préparer des plans d’urgence pour quitter le pays en cas de nécessité, et d’avoir à disposition les documents de voyage à jour et facilement accessibles »; peut-on lire dans le communiqué.

- Publicité -

États-Unis/Iran : L’affrontement militaire se précise

Il est utile de noter que « l’Alerte Sécurité » émise par la représentation diplomatique des États-Unis intervient à quelques heures suivant la nouvelle escalade inquiétante et inédite dans le conflit qui oppose les USA à l’Iran.

Pour rappel, des tirs de pas moins de 15 missiles visant deux bases militaires américaines en Irak ont été enclenchés par les troupes iraniennes dans la nuit de mardi à mercredi, faisant le bilan de 80 morts; selon les chiffres annoncés par la télévision publique iranienne.

- Publicité -

Les tirs de missiles iraniens ont d’ailleurs été décrits par l’Ayatollah et guide suprême de la Révolution islamique de la République Islamique d’Iran; Ali Khamenei comme « une gifle en plein visage » des Américains.

Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammed Jawad Zarif a quant à lui; estimé que ces ripostes constituent «  des mesures proportionnées de légitime défense en vertu de l’article 51 de la Charte des Nations Unies ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -