21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
samedi, 18 mai 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueConférence de Berlin sur la Libye : L'Algérie présente, la Tunisie absente

Conférence de Berlin sur la Libye : L’Algérie présente, la Tunisie absente

Publié le

- Publicité -

Tunisie – La conférence de Berlin verra la participation de plusieurs États à l’exception d’un pays, concerné directement par le conflit en Libye, en l’occurrence la Tunisie.

En effet, la conférence de Berlin organisée sous l’égide de l’ONU réunira bon nombre de pays concernés directement ou indirectement par le dossier Libyen; à l’instar de la Russie; la Turquie, la France et les États-Unis, la Chine, l’Égypte et les Émirats Arabes Unis ou encore l’Italie; qui appellent à l’unisson à « une désescalade » et au « dialogue politique » dans une perspective de sortie de crise.

Tout naturellement, l’Algérie prendra part à ce rendez-vous d’envergure internationale et sera représentée par le président Abdelmadjid Tebboune; qui a répondu favorablement à l’invitation de la chancelière allemande Angela Merkel. Rappelons qu’une frontière longue de 982 kilomètres sépare l’Algérie de la Libye.

- Publicité -

La Tunisie « exclue » de la conférence

À la grande surprise des observateurs et de l’opinion publique, la Tunisie sera la grande absente ce congrès de grande importance. En effet, le pays voisin qui partage une frontière de 459 kilomètres avec la Libye a été exclu de la conférence de Berlin; suscitant « une consternation et une stupéfaction » de la part de l’Ambassadeur de la Tunisie en Allemagne; rapporte le média russe Sputnik.

L’information a fait couler beaucoup d’encre dans la presse tunisienne. « incompréhensible, inexplicable »; « Coup dur pour notre diplomatie » peut-on lire sur le quotidien Le Temps; tandis que le journal tunisien Essahafa a qualifié la Tunisie « d’État paria ».

« Berlin n’a pas daigné inviter la Tunisie », a titré de son côté le média en ligne Tunis Webdo. « Le Congo prendra part au congrès de Berlin pour la Libye et pas la Tunisie ! »; s’est indigné pour sa part le site d’informations Tunisie Numérique.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -