AccueilActualitéMaghrebInvité au Sommet arabe d’Alger, le roi du Maroc, Mohammed VI, viendra-t-il...

Invité au Sommet arabe d’Alger, le roi du Maroc, Mohammed VI, viendra-t-il ?

Maghreb – Le Sommet de la ligue arabe d’Alger s’approche à grands pas, le roi du Maroc, Mohammed VI, est invité à participer à ce grand événement. Dzair Daily vous dévoile, dans ce numéro du 28 septembre 2022, tous les échos, plus bas. 

À l’occasion du Sommet arabe prévu pour le 1er et le 2 novembre 2022, le chef de l’État algérien a adressé une lettre d’invitation au roi du Maroc, Mohammed VI. En effet, ce mardi 27 septembre 2022, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabbi s’est rendu à Rabat. Et ce, afin de remettre l’invitation officielle au ministre des Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita.

Il s’agit de ce qu’a révélé l’Expression. Depuis la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, c’est la première fois qu’un avion se dirige vers le Maroc. Vous l’aurez compris, l’objectif de cette visite est d’inviter le souverain marocain à participer au Sommet de la ligue arabe.

À cet égard, des rumeurs courent les couloirs stipulant la participation du roi du Maroc, Mohammed VI en personne. Selon ladite source, ces informations sont à prendre avec des pincettes, puisque le Makhzen n’a rien confirmé. En outre, ces échos sous-entendent que le royaume choisirait une représentation minimale ou déléguerait son ministre des Affaires étrangères.

Le Maroc reste muet et ne réagit pas face à ce geste

Bien que de nombreuses rumeurs circulent à ce propos, le Rabat ne se prononce toujours pas. De quoi qualifier la position du Rabat comme étant étrange et ambiguë. En effet, l’administration diplomatique marocaine s’est mise en écart, n’exposant aucun commentaire vis-à-vis de cet événement.

Sachant que plusieurs occasions panarabes se sont présentées concernant la préparation du Sommet. D’après ladite source, au premier abord, cette prise de position volontaire est considérée comme une stratégie à l’encontre de l’Algérie. À ce sujet, les analystes du Makhzen n’ont mis aucun sou quant à la réussite de l’approche algérienne.

Si le Maroc ne s’est pas intéressé à cet événement, il s’est vite rendu compte de son erreur. Et ce, suite à l’accueil exceptionnel des présidents arabes aux envoyés spéciaux du président de la République, Tebboune. D’après l’Expression, cette invitation remise au Maroc à l’occasion du Sommet arabe est comme un coup qui achève la diplomatie marocaine.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes