GéopolitiqueMaghreb

Algérie/Maroc : Tebboune défend le Sahara occidental à l’Union Africaine

0
Algérie Maroc Tebboune
S'abonner :

Algérie/Maroc – Tebboune a évoqué la cause du Sahara occidental lors du 33ème sommet de l’UA, appelant l’ONU à réagir en appuyant l’idée référendaire.

La première participation du président algérien Abdelmadjid Tebboune au 33ème sommet de l’Union Africaine a été marquée par son discours en faveur de la cause sahraouie.

En effet, lors de sa prise de parole face aux hauts responsables et chefs diplomatiques des 55 États africains membres de l’organisation panafricaine, Tebboune a appelé le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres à accélérer la nomination de son envoyé spécial en vue de relancer au plus vite, le processus de règlement de la question du Sahara occidental, rapporte le site marocain Le Desk.

« Force est de constater, avec regret, que depuis la démission de l’envoyé personnel du SG de l’ONU, Horst Köhler, le processus de paix onusien est sur une voie semée d’embûches. J’ai d’ailleurs adressé, il y a quelques jours, une lettre au SG de l’ONU pour l’exhorter à hâter la désignation de son envoyé personnel et à relancer le processus de règlement de la question du Sahara occidental », a déclaré Tebboune lors de sa prise de parole durant le sommet de l’UA.

L’Algérie réitère son soutien au Sahara occidental

Dans ce sens, le président algérien a insisté sur la nécessité de trouver  « une solution qui garantisse le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination, à travers l’organisation d’un référendum libre et régulier conformément aux résolutions pertinentes de l’UA et de l’ONU », indique la même source.

La déclaration de Tebboune en plein sommet de l’organisation continentale panafricaine a rappelé la position historique de l’Algérie en faveur de la juste cause Sahraouie, s’opposant ainsi au Maroc qui a demandé à ses alliés africains d’ouvrir des consulats au Sahara Marocain. 

En effet, la Guinée, le Gabon, la Côte d’Ivoire, les Comores, la Gambie et la Guinée-Bissau, ont répondu favorablement à l’appel diplomatique du Maroc, selon le site d’informations Afrik; qui précise en outre que cette décision a intensifié davantage les tensions entre l’Algérie et le Maroc au sujet du Sahara occidental.

Pour rappel, le parlement marocain a voté à l’unanimité, le 22 janvier dernier, deux lois élargissant la souveraineté territoriale du Maroc sur l’espace maritime allant de Tanger (Nord) à Lagouira (frontière mauritanienne), s’accaparant ainsi des eaux territoriales du Sahara occidental.

Article recommandé :  Sahara occidental : Le Maroc reprend ses hostilités contre l’Algérie

Visa France : Les détenteurs du passeport officiel exemptés de RDV

Article précédent

Algérie : Ce qu’il faut savoir sur la bourse universitaire en 2020

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires