AccueilPolitiqueGéopolitiqueOuverture d’un poste frontalier entre l’Algérie et le Maroc pour cette raison

Ouverture d’un poste frontalier entre l’Algérie et le Maroc pour cette raison

Géopolitique – Récemment, l’Algérie a procédé à l’ouverture d’un poste frontalier avec le Maroc, seulement à titre exceptionnel. Vous voulez en savoir plus ? Dzair Daily vous dévoile tous les détails quant à cette affaire, ci-dessous.  

L’Algérie et le Maroc sont vers la réouverture d’un poste frontalier ? Dans ce nouveau numéro du 21 septembre 2022, nous vous livrons davantage d’informations à cet égard. Des médias marocains ont révélé que les autorités algériennes et marocaines ont procédé à l’ouverture d’un poste frontalier ce lundi. Il s’agit de Zouj Bghal.

D’après le média Hespress, l’ouverture du poste frontière était pour une raison particulière. En effet, les autorités de sécurité algériennes ont effectué le rapatriement d’un corps d’un défunt marocain âgé de 20 ans vers le Maroc. Les autorités en question ont affirmé que le cadavre a été retrouvé dans un été de décomposition avancé flottant au large de la mer.

En fait, le défunt en question est un descendant de la région de Driouch au Maroc, selon la source susmentionnée. C’est ainsi que le parquet a donné des instructions pour le rapatriement de la victime vers son pays natal. Selon Hespress, le cadavre a été retrouvé depuis le 18 mars dernier et depuis, il a été placé dans une morgue. Et ce, en attendant son rapatriement vers le Maroc.

Les frontières entre l’Algérie et le Maroc

Pour rappel, le point frontalier, Zouj Bghal, se situe sur la route reliant la ville de Maghnia, à l’Ouest algérien et la ville d’Oujda, la capitale de l’est marocain. Il est important de noter que la fermeture de ce poste frontière a eu lieu depuis 1994. De plus, du côté algérien, le poste frontalier porte le nom du Colonel Lotfi.

Vous l’aurez donc compris, l’ouverture de ce poste frontalier n’a eu lieu que pour le rapatriement du corps de défunt. Par ailleurs, l’Algérie a déployé des caméras avancées pour la surveillance de ses frontières avec le Maroc. Il s’agit de ce qu’a révélé le site Arabicpost. À titre, informatif, ces caméras spécialisées pour la surveillance des frontières sont fabriquées en Russie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes