AccueilPolitiqueGéopolitiqueÉtats-Unis : « l’Algérie est un partenaire fort pour la paix et...

États-Unis : « l’Algérie est un partenaire fort pour la paix et la stabilité »

Algérie – Les États-Unis considèrent l’Algérie comme étant un partenaire important pour la paix et la stabilité. On vous en dit plus dans cette nouvelle édition du 22 septembre 2022. Alors, restez branchés !

À l’issue de l’Assemblée générale de l’ONU, la diplomate américaine, Barbara Leaf, s’est réunie avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. Suite à cette rencontre, le bureau des affaires du Proche-Orient a posté un Tweet à l’égard de notre pays. En effet, les États-Unis considèrent l’Algérie comme étant un partenaire de taille.

« L’Algérie est un partenaire solide pour la paix et la stabilité dans la région et sur le continent ». Il s’agit du Tweet qu’a posté le Bureau des affaires susmentionné. Pour précision, Lamamra s’est réuni avec la responsable du département d’État américain à New York. De plus, cette réunion à L’AGNU a eu lieu ce mercredi 21 septembre 2022. Il s’agit des informations qu’a contenues ledit Tweet.

En fait, la diplomate et le ministre algérien ont évoqué le sujet de la coopération entre les États-Unis et l’Algérie. Notamment en ce qui concerne la stabilité et la paix régionales. Lors de la 77e AGNU, Leaf et Lamamra ont abordé le prochain sommet de la Ligue arabe qui se tiendra le 1er et le 2 novembre 2022, en Algérie. Mais aussi concernant les derniers développements de la situation internationale.

AGNU : Lamamra rencontre plusieurs homologues

En plus de sa rencontre avec la responsable de l’État américain, Lamamra se réunit avec divers homologues. Il faut dire que ces réunions ont donné lieu à l’analyse des relations bilatérales et leur développement. Plus que tout, il s’agit là d’une occasion pour mettre en avant le rôle de l’Algérie dans la promotion de la paix et de la stabilité.

En fait, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a tenu diverses rencontres. Notamment avec ses homologues de Malte, de Sainte Lucie, d’Allemagne, de Bulgarie et de Croatie, selon Algérie Presse Service. Par ailleurs, le ministre a lancé la campagne de promotion de la candidature de l’Algérie à un siège non permanent au Conseil de sécurité.

Ce procédé concerne la période 2024/2025 au siège des Nations Unies à New York. Il s’agit de ce qu’a mis en avant l’APS. De ce fait, le déploiement des panneaux, mettant en avant la candidature algérienne au Conseil de sécurité au sein de l’ONU, est en exécution. Selon ladite source, Lamamra a profité de l’occasion pour souligner la position et la vision objective de notre pays dans la résolution des crises.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes