18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
jeudi, 22 février 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueAlgérie : Ahmed Attaf nommé ministre des Affaires étrangères à la place...

Algérie : Ahmed Attaf nommé ministre des Affaires étrangères à la place de Ramtane Lamamra

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le président Abdelmadjid Tebboune a nommé, ce jeudi 16 mars 2023, Ahmed Attaf, ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, succédant à Ramtane Lamamra.

Cette nouvelle donne était attendue ces derniers jours. Beaucoup d’experts et d’observateurs de la politique extérieure de notre pays l’ont vue venir. Les commentateurs évoquaient un départ imminent de Ramatane Lamamra et aujourd’hui, on voit son remplacement au poste de ministre des Affaires étrangères en Algérie par Ahmed Attaf.

Le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, a ainsi désigné cet homme pour substituer à Ramtane Lamamra dans le siège de chef de la diplomatie algérienne au sein du gouvernement d’Aymen Benabderrahmane. Mais qui est ce nouveau venu dans l’appareil exécutif actuel de l’Algérie ? Le quotidien Ennahar s’est attardé dessus après avoir annoncé la nouvelle de sa nomination.

- Publicité -

Ahmed Attaf est né le 10 juillet 1953. Il est natif d’une wilaya de la région centre du pays. Il a en fait vu le jour à Ain Defla. C’est un diplomate algérien avec pas mal d’expérience. Le tout nouveau MAE a fait ses études supérieures dans la capitale Alger. Il est en effet diplômé de l’École nationale d’administration. Le diplomate a fait partie de la promotion de 1975 de l’ENA.

Ahmed Attaf a déjà été à la tête de la diplomatie algérienne

Concernant son engagement politique, Ahmed Attaf était membre du Rassemblement national pour la démocratie (RND). Sur le plan professionnel, il a donc fait carrière dans le corps diplomatique algérien pendant de longues années. Ahmed Attaf a été ambassadeur d’Algérie en Inde. Il était aussi ambassadeur en Yougoslavie. Mais encore au Royaume-Uni.

Il a également été secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères chargé des affaires africaines et maghrébines. En janvier 1996, il est devenu ministre des Affaires étrangères. Il a quitté ce poste en 1999. C’est-à-dire qu’il a déjà dirigé la diplomatie algérienne pendant trois ans. Par conséquent, à présent, il ne fait que retourner dans un poste de responsabilité qui ne lui est pas inconnu.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -