Algérie : voici ce qui fait l’exception du Sommet arabe d’Alger selon Faiz Abou Atia

Algérie – Selon l’ambassadeur palestinien en Algérie, Faiz Abou Atia, le sommet arabe d’Alger sera exceptionnel. Et ce, pour une raison bien particulière. Dzair Daily vous apporte plus de détails dans les lignes qui suivent. 

À l’issue de son intervention lors du forum du journal Echaab, Faiz Abou Atia a fait l’éloge à l’égard du rôle primordial que joue l’Algérie quelques jours avant la tenue du Sommet arabe. En effet, l’ambassadeur susmentionné estime que ce 31e Sommet arabe sera sans doute exceptionnel. Et ce, eu égard de plusieurs faits. 

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 20 septembre 2022. Ce qu’il fera l’exception pour cette année, selon le diplomate palestinien, c’est l’engouement de l’Algérie à réunir les rangs des pays arabes. Ainsi qu’à rétablir l’équilibre dans la région. 

D’autant plus après les reculs qu’a connus le rôle arabe sur la scène internationale suite aux circonstances exceptionnelles. « La démarche de l’Algérie confirme son rôle historique et son souci de remettre les choses en ordre, et permettre ainsi de conforter la position arabe », a-t-il affirmé. 

D’ailleurs, Faiz Abou Atia s’est montré optimiste par rapport aux résultats que le sommet arabe devrait enregistrer. « L’Algérie tend à aboutir à des résultats concluants et sérieux à même de faire progresser la région arabe », a ajouté le même responsable.

Faiz Abou Atia : « ce Sommet sera celui de la Palestine par excellence »

Étant donné que la cause palestinienne est au cœur des préoccupations du peuple algérien et du monde arabe, Abou Atia estime que ce sommet sera bénéfique pour la question palestinienne. « Je crois que ce Sommet sera celui de la Palestine par excellence », a-t-il fait savoir. D’ailleurs, le peuple palestinien aspire beaucoup de choses à cet égard, poursuit-il.

Dans le même sillage, l’ambassadeur suscité a évoqué le non-respect du consensus arabe et le revirement de certains pays arabes de leurs positions. Ce qui a causé la dispersion de la position arabe. Et plus précisément à cause des plans américain, occidental et sioniste. Cependant, Faiz Abou Atia n’a pas dissimulé son espoir de voir les efforts de l’Algérie mettant fin à la division des Palestiniens. 

Selon lui, l’unité palestinienne représente la victoire. « Nous saurions atteindre un avenir prometteur, ni obtenir l’indépendance de notre peuple, sans un front interne solide », a-t-il conclu. On notera que cette rencontre est prévue pour le 1er et le 2 novembre. Cela coïncide donc avec l’anniversaire du déclenchement de la Révolution de libération. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes