24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéMaghrebMaghreb : les journalistes tunisiens tirent à boulets rouges sur leurs confrères...

Maghreb : les journalistes tunisiens tirent à boulets rouges sur leurs confrères du Maroc

Publié le

- Publicité -

Maghreb – Le syndicat national des journalistes tunisiens a publié un communiqué dans lequel il recadre ses confères du Maroc. Retrouvez plus de détails dans la suite de cet article du 29 août 2022.

Il sied de noter que la visite de Brahim Ghali, chef des indépendantistes sahraouis du front Polisario, en Tunisie a causé une crise diplomatique avec le Maroc. Les journalistes tunisiens ont donc fustigé ce qu’ils ont qualifié de campagne de dénigrement menée au Maghreb par leurs confrères du Maroc.

Dans le détail, après que le président tunisien ait accueilli Brahim Ghali pour assister au sommet Japan-Afrique à Tunis, le Maroc a immédiatement rappelé son ambassadeur et annulé sa participation au sommet. Rabat a par la suite qualifié cet acte d’« acte grave et inédit, qui heurte profondément les sentiments du peuple marocain ».

- Publicité -

La Tunisie, ayant aussi rappelé son ambassadeur, a indiqué que le RASD avait reçu une invitation directe du président de la Commission africaine. Tout en prônant une solution pacifique et acceptable par tous. Le Maroc, de son côté a, selon le syndicat national des journalistes tunisiens, initié une campagne de dénigrement des médias et du peuple tunisien.

La Tunisie et le Maroc croisent le fer 

Le communiqué du SNJT, publié sur leur page Facebook, a estimé que cette campagne porte atteinte à l’image et à l’intégrité de la Tunisie. Il a en outre mis en garde contre l’exploitation de cette affaire à des fins politiques. Le SNJT a également appelé les médias nationaux à traiter ces contenus de manière professionnelle. 

Pour rappel, le Maroc accuse la Tunisie d’avoir porté atteinte aux relations entre les deux pays en raison de la participation du chef du Polisario à la TICAD 8. Cet incident diplomatique est ensuite sorti de son contexte et a servi aux médias marocains d’excuse, selon le communiqué du SNJT, pour traiter les Tunisiens de tous les mots.

- Publicité -

maghreb journalistes tunisiens maroc

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -