AccueilPolitiqueGéopolitiqueLibye : Voici les 3 décisions prises suite à la Conférence de...

Libye : Voici les 3 décisions prises suite à la Conférence de Berlin

Libye – Les participants à la conférence internationale sur la Libye se sont engagés à mettre fin aux « ingérences » étrangères dans le conflit fratricide qui déchire le pays depuis la chute de Kadhafi en 2011.

En effet, lors d’une conférence de presse en marge du colloque international de Berlin sous l’égide de l’ONU; la chancelière allemande Angela Merkel a annoncé la fait savoir qu’un accord a été conclu entre les participants à ce congrès; a rapporté l’agence de presse officielle APS.

« Nous avons parlé aujourd’hui d’une seule voix concernant les priorités dans ce dossier. […] Nous, les parties prenantes à cette conférence, nous estimons être près, plus que jamais, d’une solution en Libye »; a affirmé la chancelière allemande.

L’Algérie présente aux côtés des puissances régionales et mondiales

En effet, les cinq Membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, à savoir les États-Unis d’Amérique, la Russie, la Chine, la Grande-Bretagne et la France; ainsi que la Turquie ou encore l’Algérie et l’Égypte; ont appelé à l’unisson au « cessez-le-feu » entre les troupes du Gouvernement d’union nationale (GNA) et les forces du Maréchal Khalifa Haftar; commandant de l’autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL).

Concernant l’absence des deux principaux protagonistes, Fayez al-Sarraj et Khalifa Haftar en l’occurrence, Angela Merkel a précisé que ces derniers « étaient à Berlin pour suivre de près le déroulement de la rencontre. » Leurs nombreux désaccords les auraient cependant empêchés d’y participer directement; a-t-elle souligné.

Les trois (3) principales décisions prises au terme de la conférence de Berlin :

  • Le premier volet concerne l’économie de la Libye, dont les conclusions seront tirés dans les deux à trois semaines à venir. Ainsi, plusieurs institutions économiques libyennes, entre autres, la Banque centrale libyenne et les principales compagnies pétrolières présentes dans le pays; a annoncé le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Gueterres.
  • Le deuxième volet porte sur la mise en place d’une commission militaire composée de membres des deux parties; une démarche qui sera finalisée dans les jours à venir. Le SG de l’ONU a en outre appelé au respect des résolutions ONUsiennes sur le désarmement et au retour au processus politique.
  • La troisième volet concerne quant à lui, l’aspect humanitaire. A cet effet, Antonio Guterres a rappelé la nécessité de protéger les civils libyens dans le cadre du respect du droit international humanitaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici