AccueilPolitiqueGéopolitiqueVisite de Tebboune à Moscou : ce qu'en dit la presse russe

Visite de Tebboune à Moscou : ce qu’en dit la presse russe

Russie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui se trouve actuellement au Qatar pour assister à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde 2022, devra bientôt se rendre à Moscou pour une visite officielle. Voici plus de détails à ce sujet. 

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui est arrivé hier soir à Doha pour assister à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022™, dont le coup d’envoi est prévu dimanche 20 novembre, devra bientôt effectuer une visite officielle à Moscou, en Russie, pour répondre à l’invitation du président Vladimir Poutine. Voici alors ce qu’a écrit la presse russe à ce sujet. 

En effet, un quotidien russe a récemment titré la prochaine visite du président algérien en Russie par un test de patience des Occidentaux. Ainsi, le journal en question a déclaré que la visite du chef de l’État algérien à Moscou mettra à l’épreuve la patience de l’Occident. Selon l’auteur de cet article, l’Algérie tente de tirer profit de la confrontation entre l’OTAN et la Russie. 

En outre, le journal décrit l’Algérie comme un partenaire important pour la Russie. Elle est, souligne-t-on, considérée comme étant l’une des plus grandes importatrices d’armes russes au monde. Cela tout en ajoutant qu’il existe encore une bonne dynamique dans le développement des relations militaires entre les deux pays. Le média El Awras rapporte l’information. 

Algérie/Russie : manœuvres militaires aux frontières marocaines 

Par ailleurs, et dans un contexte de tensions avec le Maroc et la guerre en Ukraine, il est utile de rappeler que mardi dernier a débuté, près de la frontière marocaine, une opération militaire algéro-russe. Celle-ci s’intitule « Bouclier du désert ». Des exercices qui dureront plusieurs semaines stimulant un combat antiterroriste dans un environnement désertique. 

Ces manœuvres terrestres conjointes entre l’Algérie et la Russie constituent alors une première sur le sol algérien. Elles se déroulent jusqu’au 28 novembre au terrain d’entraînement de Hammaguir, à Béchar, dans le sud-ouest de l’Algérie. Une région frontalière du Maroc.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes