AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantL’Algérienne championne du monde du calcul mental s’exprime sur son sacre

L’Algérienne championne du monde du calcul mental s’exprime sur son sacre

Algérie – La jeune algérienne sacrée championne du monde de l’arithmétique et du calcul mental a livré ses secrets derrière ses compétences mentales. Faites la connaissance de la petite prodige et découvrez tous ses conseils dans notre édition du 22 août 2021. 

Manifestement, les têtes de génie d’Algérie ne cessent d’impressionner d’année en année. Et c’est le cas de la petite surdouée algérienne Rehahla Soujoud Ritaj, championne du monde du calcul mental. Certains d’entre vous ne connaissent probablement pas encore son nom. Mais son intelligence sur-développée ne manque pas d’attirer l’attention de la presse nationale et fait le tour des médias depuis une semaine. 

La native d’El Eulma, à Sétif, est devenue la nouvelle bosse des mathématiques en décrochant le titre de championne du monde des équations rapides à grande vitesse. Dotée d’une aptitude intellectuelle exceptionnelle, Soujoud a réussi à résoudre cinquante opérations en moins de trois minutes. Plus fascinant encore, elle a su se démarquer d’environ mille concurrents issus des quatre coins du globe. 

Une consécration dont la jeune surdouée est immensément fière. « J’ai raflé la note complète de 500 points en l’espace d’à peine deux minutes sous le regard impressionné de l’ensemble des superviseurs. Je m’estime heureuse d’être la première collégienne arabe à atteindre ce sommet ». C’est en effet ce dont s’est réjoui Rehahla Soujoud Ritaj. Elle s’est exprimée, ce dimanche, sur les ondes de la Radio régionale de Sétif. 

Les conseils de Soujoud Rehahla pour devenir le roi ou la reine du calcul 

De l’avis de la championne du monde des équations, tous les cerveaux humains se ressemblent. Mais ce qui les différencie c’est l’envie d’en savoir plus. La jeune surdouée explique alors que l’architecture de cette matière grise se forme convenablement si les tuteurs du jeune enfant répondent attentivement à ses questions. Une méthode que ses parents ont adoptée pour stimuler sa curiosité et sa créativité. 

« Tout le mérite revient à mes parents. Cette réussite est le fruit des efforts qu’ils déploient depuis ma naissance ». La petite spécialiste du calcul rapide a tenu à rendre un hommage émouvant à sa mère. « Je dois ce succès à ma maman. Nous nous entraînons trois heures par jour afin de parvenir à améliorer mes compétences ». Il s’agit là de ce qu’a en outre confié Soujoud Ritaj Rehahla, sur un ton plein d’affection et de reconnaissance. 

Outre l’encouragement des parents, la récitation du Coran est le moyen qui a permis à la tête de génie algérienne de booster ses performances intellectuelles. C’est selon elle, le secret de sa réussite. Il sied de noter par ailleurs que la jeune élève est double championne du monde de l’arithmétique. Elle avait décroché sa première place lors d’une compétition qui s’est tenue en Turquie en 2019, alors qu’elle n’avait que 8 ans. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes