AccueilActualitéAlgérieCovid-19 en Algérie : un jeune fabrique des générateurs d’oxygène localement

Covid-19 en Algérie : un jeune fabrique des générateurs d’oxygène localement

Algérie – La détresse des patients atteints de la Covid-19 a poussé un jeune de Ghardaïa à fabriquer des générateurs d’oxygène en Algérie. On vous dévoile plus à ce sujet, ce 8 août 2021.

Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 en Algérie, un jeune de la wilaya de Ghardaïa a réussi à fabriquer des générateurs d’oxygène. Cela, pour tenter de faire face à cette crise en fournissant cette substance vitale à l’ensemble des hôpitaux de sa wilaya. C’est ce qu’à relaté le quotidien arabophone Echorouk.

Effectivement, cette initiative est la première en son genre au niveau de Ghardaïa. Bien évidemment, celle-ci est fortement saluée, confie le propriétaire de ce projet, Omar Ouyouya, à la même source. De ce fait, l’inventeur explique que son invention est stimulée par le manque d’une réelle industrie pour ce type d’appareils dans sa wilaya.

De ce sillage, le jeune de Ghardaïa ajoute que ce déficit en oxygène est très remarqué. Notamment par la manifestation d’un grand besoin des personnes infectées par la Covid-19 en oxygène. Cela, malgré la présence d’innombrables scientifiques et inventeurs algériens dans la région, soutient-il- également.

Omar Ouyouya explique le fonctionnement de son invention

Par conséquent, le jeune innovateur nous décrit le processus de fonctionnement de ce générateur. Cet appareil prélève donc l’air de l’extérieur, c’est-à-dire de l’atmosphère naturelle, puis sépare l’azote de l’oxygène avec une substance appelée « zéolithe ». C’est en effet cette dernière qui a la capacité de piéger les molécules d’azote, et ainsi isoler les molécules d’oxygène.

Dans ce contexte, l’inventeur Ouyouya lance un appel aux autorités compétentes pour aider à l’avancement et achèvement de son projet. Car, dit-il, le besoin urgent en « zéolithe » trouble le processus de fabrication. Ainsi, cette substance n’est plus disponible au niveau de tous les magasins de la wilaya, précise-t-il à cet effet.

Cette invention tend finalement à éliminer le plus rapidement possible le manque en matière d’oxygène dans hôpitaux. En effet, cette démarche vise à réduire l’énorme pression sur les hôpitaux de wilaya de Ghardaïa.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes