23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureUne Algérienne remporte le championnat du monde du calcul mental face à...

Une Algérienne remporte le championnat du monde du calcul mental face à 1.000 concurrents

Publié le

- Publicité -

Algérie – Une Algérienne âgée de 11 ans couronnée en championnat du monde du calcul mental (mathématiques) devant mille (1.000) concurrents d’un peu partout sur la Planète. Voici les détails. 

À mesure que la dépendance à l’égard des calculatrices, des téléphones portables et des ordinateurs augmente, il y a moins de gens dans le monde qui peuvent se vanter de prouesses étonnantes de calculs mentaux, comme ce fut le cas à l’époque. Cependant, l’Algérienne Rehahla Soujoud Ritej âgée de 11 ans, a pu remporter le championnat du monde du calcul mental. C’était en ce confrontant à un millier de compétiteurs de diverses nationalités. 

C’est le cas en effet, selon les informations relatées par le quotidien francophone Liberté, ce 18 août 2021. Une écolière de la wilaya de Sétif est devenue la nouvelle championne du monde des maths. C’était en décrochant le titre du championnat du monde de calcul mental dans son édition de l’année 2021. Une compétition internationale qui englobe différents candidats de différentes tranches d’âges diverses nationalités. 

- Publicité -

Ce championnat du monde arithmétique s’est déroulé en ligne depuis Taïwan. Plus de 1.000 participants depuis 30 pays, y ont pris part. La jeune Soujoud suivait des cours dans une école de Soroban « Super-Génie » située à Sétif. La petite surdouée a d’ailleurs déjà participé à ce genre de compétitions. Notamment, celle qui s’est déroulée en Turquie en 2019, où elle a occupé la première place du tournoi.

Deux autres Algériennes dans le TOP-10 du même championnat 

Par ailleurs, la même source a, en outre, rapporté les propos de la directrice de l’école dans laquelle se trouvait Soujoud. Elle indique que les calculs représentent une grande passion pour la petite fille. Celle-ci a été initiée au calcul mental par sa mère à la maison. Pour ensuite atterrir en championnat du monde et remporter le titre en question. 

Il est tout aussi utile de noter que deux autres Algériennes ont, elles aussi, figuré parmi les dix (10) premiers des participants à ce même concours. Dans le détail, il s’agit de deux jeunes filles, Adala Anfal et Adala Malek. Âgées respectivement de 15 et 11 ans. Les deux candidates sont en fait deux sœurs de la wilaya de Relizane.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -