AccueilPolitiqueGéopolitiqueL’Algérie et la France se donnent des moyens colossaux à la hauteur...

L’Algérie et la France se donnent des moyens colossaux à la hauteur des objectifs escomptés

Politique – Renouvellement des partenariats entre l’Algérie et la France sous une nouvelle dynamique à la hauteur des objectifs escomptés. Dzair Daily relate pour vous tous les détails, ce lundi 10 octobre 2022.

En effet, sur les pas d’Emmanuel Macron, la Première ministre française, Élisabeth Borne, a entamé une visite en Algérie. Venue pour deux (2) jours, la responsable du gouvernement français a fait part de sa présence dans l’optique de donner une nouvelle impulsion dans la relation bilatérale entre l’Algérie et la France à la hauteur des objectifs escomptés.

Effectivement, accompagnée d’une délégation composée de seize (16) ministres, Élisabeth Borne a effectué son premier déplacement à l’étranger. Un voyage purement stratégique pour le gouvernement de Macron qui vise à densifier le partenariat franco-algérien amorcé entre les deux capitales. Il s’agit là de ce que rapporte El Khabar.

Algérie – France : lancement de la réunion du CIHN  

En effet, aussitôt arrivée en Algérie, la cheffe du gouvernement français a rencontré son homologue algérien, Aïmene Benabderrahmane. Les deux (2) Premiers ministres ont présidé la cinquième réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) algéro-français. Débutée ce dimanche, 9 octobre, l’ouverture de cette réunion a débouché sur des accords de coopération touchant plusieurs secteurs.

Intervenant au lancement de cette édition du CIHN, le chef du gouvernement algérien a fait part de sa conviction quant aux moyens colossaux dont disposent l’Algérie et la France dans divers domaines. Dans un discours prononcé, Benabderrahmane a estimé que cette session présente une opportunité inédite afin de renforcer le mécanisme bilatéral.

Il s’agit d’une nouvelle ère baptisée sous la coopération entre les deux pays, a souligné le Premier ministre. Et ce, grâce à l’approfondissement des partenariats franco-algériens, principalement économiques. Dans sa déclaration, Aïmene Benabderrahmane a mis l’accent sur l’intention de son gouvernement de bâtir, en coopération avec la France, des partenariats dans divers domaines. Dont certains restent à ce jour inexploités.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes