AccueilSociété et CultureYennayer 2972 : les Algériens de France entament la célébration

Yennayer 2972 : les Algériens de France entament la célébration

France – La célébration des Algériens de Yennayer 2972 est marquée par un gigantesque carnaval-défilé à la fois ludique, festif et familial, qui s’est déroulé dans les rues de Paris ce samedi 08 décembre 2022. Une première dans l’histoire du nouvel an berbère. Nous vous invitons à découvrir plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

En Algérie comme aux quatre coins du monde, où sont dispersés nos ressortissants, il ne s’agira, une fois de plus, pas d’une fête ancestrale berbère telle que l’on avait l’habitude de voir avant l’apparition du nouveau coronavirus et de ses variants. Cette année encore, le passage à la nouvelle année se passera sous le signe d’un rebond épidémique. Pour égayer ce climat anxiogène à l’aube de Yennayer 2972, les Algériens de France s’adonnent à une grande fête. 

Dans l’intention d’orchestrer au mieux cette célébration de l’identité culturelle amazighe et conserver une certaine spontanéité qui lui est propre, le territoire métropolitain se met à l’heure des fêtes. À l’occasion du nouvel an berbère, célébré habituellement entre le 12 et le 14 janvier, le gouvernement français a en effet tenu à organiser un important rassemblement exclusivement divertissant. 

Il le destine principalement à tous les Berbères de France. Une énorme cavalcade sillonne ainsi, depuis un peu plus d’une heure, les rues de la capitale, Paris, symbolisant l’événement de Yennayer 2972. Elle est ouverte à toutes et à tous, tout en garantissant toutefois un strict respect des procédures sanitaires. Celles édictées par le ministère des Solidarités et de la Santé. 

Defilé de Yennayer 2972 en France : symbole de pluralité et du vivre ensemble 

Ce défilé, une première dans le monde, est parti du square Georges-Brassens, dans le 15e arrondissement de Paris, à 14h00, sous les yeux ébahis de la foule. Le rassemblement se terminera, ensuite, place Slimane Azem, sise dans le 14e arrondissement. C’est du moins ce qu’ont expliqué ses organisateurs. Baptisé Paris-Yennayer 2972, cet évènement gai et distrayant, est fondé sur la diversité, la tolérance et la paix

Afin de bien marquer le début de la nouvelle année amazighe, trois chars ont alors pris le départ. Le premier a embarqué tout ce qui est relatif à l’artisanat traditionnel. À savoir, des traditions et habitudes différentes, tant au niveau vestimentaire que culinaire. Le second est, quant à lui, dédié aux enfants. Il leur offrira un accès libre à des livres, des ballons et des jeux entre autres. 

Le troisième char est purement musical. Il comprend donc la présence d’instruments modernes et traditionnels. En plus de plusieurs chanteurs, musiciens et groupes musicaux, comme Idhebalen. Il convient de rappeler par ailleurs que les Berbères constituent l’une des plus importantes communautés d’origine étrangère en France. Tous contribuent à faire de la diversité culturelle un pilier de son développement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes