7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
jeudi, 22 février 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversOpération coup de filet à Alger : démantèlement d'un réseau international de...

Opération coup de filet à Alger : démantèlement d’un réseau international de trafic d’héroïne

Publié le

- Publicité -

Fait divers – Dans un raid sans précédent, les forces de l’ordre algériennes ont démantelé un vaste réseau criminel spécialisé dans le trafic d’héroïne à Alger. Cette opération, marquée par l’arrestation de plusieurs ressortissants africains, met en lumière la détermination des autorités à lutter contre le fléau du trafic de drogues en milieu urbain.

En Algérie, la lutte contre le trafic de drogue vient de connaître un tournant majeur. Les autorités de la wilaya d’Alger ont mené une opération d’envergure, résultant dans l’arrestation de 15 individus impliqués dans un réseau de trafic d’héroïne, utilisant des taxis pour dissimuler leurs activités illicites. Parmi les détenus figurent plusieurs ressortissants africains de différentes nationalités, soulignant l’aspect international de ce réseau criminel.

- Publicité -

La découverte de ce gang s’inscrit dans le cadre d’une enquête plus large visant à éradiquer le commerce illégal de substances psychotropes et de drogues à Alger. L’opération a été déclenchée suite à des informations recueillies par la brigade de lutte contre le trafic illégal de drogues et de substances psychotropes. Mettant ainsi en lumière l’implication de deux frères dans le trafic de drogues via le site internet Ouedkniss.

Les investigations ont révélé que le réseau se retrouvait approvisionné en héroïne par un individu identifié comme Osman, résidant dans le quartier El Bakhira El Mouhatama à Bordj El Kiffan. Ce dernier fournissait également d’autres individus dans la ville de Bab El Oued. Témoignant ainsi de la complexité et de l’étendue de ce réseau.

Le 28 février 2023, un jalon crucial a été franchi lorsque les forces de l’ordre ont surveillé et finalement interpellé une suspecte surnommée Fatma. Et ce, après l’avoir observée recevant un sac en plastique blanc, suspecté de contenir de l’héroïne, d’une autre femme. Cette arrestation a mené à la découverte de 45 grammes d’héroïne et une importante somme d’argent.

- Publicité -

La perquisition du domicile de Fatma a par la suite conduit à l’arrestation d’une ressortissante malienne, Diakite Kadiatu. Celle-ci trouvée en possession de 65 grammes d’héroïne et d’autres objets liés au trafic de drogues.

Cette opération, hautement stratégique, souligne en effet la détermination des autorités algériennes à combattre le trafic de drogues. Un fléau qui menace la sécurité et la santé publique. Elle démontre également la nécessité d’une collaboration internationale renforcée pour mettre fin à ces réseaux criminels transfrontaliers.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -