AccueilSociété et CultureYennayer en Algérie : concours de beauté pour enfants.. Des spécialistes s'opposent

Yennayer en Algérie : concours de beauté pour enfants.. Des spécialistes s’opposent

Algérie – Des spécialistes en psychologie et en éducation mettent en garde contre les répercussions dangereuses que pourraient avoir la tenue des concours de beauté, notamment à l’occasion de Yennayer, sur le psychisme et le comportement des enfants à l’avenir. Voici tout, ce 13 janvier 2022. 

Plusieurs associations sociales et culturelles de la wilaya de Bouira et des autres wilayas de Kabylie profitent de la célébration en Algérie de Yennayer, nouvel an berbère, le 12 janvier, pour organiser des concours de beauté pour enfants. Elles invitent les parents à inscrire leurs jeunes enfants à participer au concours Miss Kabylie. Le phénomène est croissant. Il se reproduit chaque année.

Par conséquent, des spécialistes en psychologie et en éducation ont réagi. Ils mettent en garde contre les effets néfastes de ces concours. Selon Mourad Touak, psychologue à Béjaïa, plusieurs associations publient des annonces sur leurs réseaux sociaux. Cela pour trouver les enfants qui participeront au concours pour le titre de Reine de beauté ou Roi des enfants en Kabylie.

Les parents s’empressent alors d’aller inscrire leurs garçons et filles. Ils ignorent le danger que peuvent représenter de telles compétitions sur la santé mentale et même physique de leurs enfants. Le spécialiste a mis en exergue l’impact néfaste du phénomène sur le parcours scolaire. Il a déclaré que la participation de jeunes enfants âgés de 5 à 10 ans à des concours de beauté à cet âge est pathogène.

Ça expose, assure-t-il, à des risques mad’effets négatifs sur leur psychisme. Ils peuvent s’éloigner de leurs études. Ils en viennent à se soucier que de leur apparence et de leur beauté. En outre, les jeunes participants sont souvent invités à porter des vêtements inhabituels. Comme des robes de soirée. De plus, les filles sont obligées de se maquiller. Changer de coiffure. Porter de faux cheveux. Des ongles longs. Et même des faux cils.

Yennayer en Algérie : des concours de beauté importés

Par ailleurs, ce phénomène qui reproduit ce qui se passe dans les sociétés occidentales, fait que certains parents obligent leurs enfants pendant plusieurs semaines à suivre des régimes. C’est pour que leur apparence soit acceptable. Et our rester en forme, rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

Les spécialistes et la majorité de la société sont contre l’utilisation de mineurs dans de tels concours importés. En effet, les enfants n’ont pas atteint un certain niveau de réflexion. Ils ne se rendent pas compte que le concours Miss Children n’est qu’une démonstration. Par conséquent, dans les cas de défaite, ils sont très susceptibles d’être affectés. Ils se peuvent facilement se croire carrément laids.

Ce qui entraînerait chez eux un grave complexe psychologique. Un trouble qui risque de durer toute leur vie. Face à la gravité de telles manifestations organisées par des associations, voire des jardins d’enfants, notamment lors de la célébration de Yennayer, nouvel an amazigh, les spécialistes tirent la sonnette d’alarme.

Ils demandent aux autorités compétentes d’empêcher l’utilisation d’enfants dans les concours de beauté et les défilés de mode. Ils proposent de fêter le nouvel an berbère d’une autre façon. Par exemple en mettant en valeur les coutumes des ancêtres. Et non en exhibant les corps de jeunes enfants à des fins purement commerciales.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes