Voici la première femme algérienne qui occupe la fonction de chef de sûreté de wilaya

Sécurité – Une femme algérienne vient d’être promue chef de la sûreté de wilaya pour la première fois de l’histoire. Dzair Daily vous dévoile plus de détails à ce sujet dans la suite de cette édition du 23 juillet 2022. 

En effet, la commissaire de police, Khadija Kouadri Boudjelthia Farid, est la première femme algérienne à être promue au poste de chef de la sûreté de wilaya. Un poste qu’elle a intégré jeudi dernier. Et cela, à l’occasion du 60e anniversaire de la fondation de la police en Algérie. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar.

Dans le détail, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités territoriales et l’Aménagement du territoire, accompagné notamment du directeur général de la Sûreté nationale, Farid Ben Cheikh, a supervisé la cérémonie de remise de grades du corps de la police.

Pour sa part, la nouvelle élue à la tête de la sûreté de wilaya a déclaré avoir passé 25 ans dans la police. Elle a également occupé de nombreux postes de direction, dont la majorité au sein de la police judiciaire. La jeune femme s’est dite honorée de recevoir ce statut de première femme à la tête de la sûreté de wilaya.

« J’espère être digne de confiance et répondre convenablement aux attentes des citoyens ». C’est ce qu’elle a en outre confié. Submergée par l’émotion, Khadija Kouadri Boudjelthia Farid a versé quelques larmes de joie. 

Le secteur de la Sûreté nationale : le premier responsable du MICLAT supervise l’attribution des grades aux policiers 

Effectivement, le premier chargé du ministère de l’Intérieur, des Collectivités territoriales et l’Aménagement du territoire (MICLAT), Kamel Beldjoud, a supervisé l’attribution des grades aux policiers. Un événement qui s’est déroulé ce jeudi. Cela lors de la cérémonie de célébration du 60e anniversaire de création de la Police algérienne.

Il a eu lieu au niveau de l’École supérieure de police Ali Tounsi. Y ont notamment pris part plusieurs membres du gouvernement, des conseillers du président de la République. En plus des représentants des organes de sécurité, le wali d’Alger et des médias algériens. 

Par ailleurs, le ministre Kamel Beldjoud a salué les réalisations de la Police algérienne. Il a ainsi affirmé que cette dernière a réalisé un grand pas vers le développement et la modernisation. Cela en termes d’effectifs, d’équipements et d’investissements dans les ressources humaines pour mener à bien ses missions. Il s’agit là de ce que rapporte le média arabophone Dz News. 

10.955 policiers promus à des grades supérieurs

En effet, selon le communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), 10.955 policiers de divers grades ont été promus. Par la même occasion, son ancien DG, Mustapha Lahbiri, a également été honoré. 

En plus de la famille du martyr du devoir national, Mohamed Khedim. Le défunt Mohamed Guenifed a notamment été honoré à l’occasion, à titre posthume, en reconnaissance de ses efforts déployés au service de la Sûreté nationale

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes