Algérie : un lourd bilan d’arrestations après une descente de la police dans cette wilaya

Société – Les services de la police de la wilaya de Ghardaïa en Algérie enregistrent un lourd bilan d’arrestations d’un groupe d’individus impliqués dans des affaires criminelles. Dzair Daily vous en dit davantage dans ce numéro du 16 juillet 2022.

Les services de la police de la wilaya de Ghardaïa en Algérie ont enregistré un lourd bilan d’arrestations. En effet, ils ont arrêté dix (10) personnes, dont trois faisant l’objet d’une profonde enquête par la justice. Et cela, pour avoir été impliqués dans diverses affaires criminelles. Il s’agit de ce que rapporte un communiqué publié par  la sûreté nationale de la susdite ville.

Dans le cadre de la lutte contre les fléaux sociaux, ces opérations sont menées à travers différents quartiers de la capitale de la Vallée du M’zab. Selon ce qui ressort du même document, la base de données d’identification des détenus indique que ces derniers ont des antécédents judiciaires et font notamment l’objet de poursuites policières. 

Ils sont impliqués, entre autres, dans des affaires de trafic de drogue, de stupéfiants et de substances psychotropes. Ces mêmes individus sont notamment accusés de vols avec agressions, violences, coups et blessures à l’aide d’armes blanches contre plusieurs victimes. Il s’agit là d’une information rapportée par le quotidien arabophone El Khabar

Algérie : saisie d’armes blanches et d’hallucinogènes dans la wilaya de Ghardaïa 

Par ailleurs, les mêmes services de sécurité a mené une vaste enquête contre cette bande de délinquants. Une intervention qui a permis par la suite la saisie d’armes blanches (couteaux et épées). En plus des comprimés hallucinogènes, d’une quantité de drogue traitée et d’une somme d’argent. 

Il est à noter que les détenus ont été mis en examen judiciaire. Il a été lancé sous la supervision du parquet compétent. Le but est de révéler les circonstances de leur implication dans les différentes affaires susmentionnées. 

Rappelons d’ailleurs, qu’en début de ce mois de juillet, la police nationale algérienne a mis la main sur un groupe d’individus criminels impliqués dans une affaire de détention d’une énorme quantité de psychotropes. Effectivement, elle a saisi près d’un demi-million de comprimés. Un phénomène qui ne cesse de ravager la société !

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes