Maghreb

Algérie : Après avoir félicité le Maroc.. Benguenna crée la polémique

0
algérie maroc benguenna
S'abonner :

Algérie – L’une des figures emblématiques de la chaine d’information Al Jazeera, la journaliste algérienne Khadidja Benguenna, exacerbe une grande partie de l’opinion nationale, par son message de félicitations qu’elle a adressé au Maroc le 18 novembre dernier.

À l’occasion de la fête de l’indépendance du Maroc, la journaliste algérienne, Khadidja Benguenna, présente à l’écran d’Al Jazeera dès le lancement de la chaine en 1996, a rédigé, mercredi de la semaine passée, un message de félicitations au royaume chérifien allumant ainsi la mèche à une vive polémique en Algérie.

La journaliste de la chaine qatarie, suivie par près d’une douzaine de millions de personnes sur Facebook, a donc félicité le Maroc. Chose à laquelle elle a procédé à l’occasion de la fête nationale du royaume. Cela n’a pas été du goût d’innombrables Algériens. Ceux-ci ont alors laissé libre cours à leurs critiques virulentes. De vives réactions ont émergé à l’endroit de Khadidja Benguenna.

La dame salue « le peuple marocain frère […] à l’occasion de sa fête de l’indépendance ». Cette « date coïncide avec la célébration du retour d’exil du roi du Maroc Mohammed V. Et sa déclaration immédiate de l’indépendance de tout son royaume en 1956 ». C’est ce qu’a écrit la journaliste.

Message de Khadidja Benguenna : Le moment est mal choisi ?

En temps plus calmes, le message de Benguenna serait vraisemblablement passé inaperçu. Mais avec la crise liée au viol du cessez-le-feu, que reproche l’Algérie au Maroc, à El Guerguerat au Sahara occidental, tout diffère. La conjoncture particulière de la publication du message est hautement symbolique. Les avis mécontents le formulent ainsi.

Ce timing précis fait que la journaliste soit accusée de se ranger du côté du royaume de Mohamed VI. Pour les avis hostiles à Khadidja Benguenna, il s’agit d’un parti pris. Elle aurait choisi son camp dans le désaccord, qui oppose l’Algérie à son voisin de l’ouest, sur la question sahraouie. C’est, en effet, ce dont on l’accuse.

Les récents développements, sources de tensions intenses, dans la zone tampon d’El Guerguerat, coïncident avec les félicitations de Khadidja Benguenna. Cette synchronisation sert d’élément de preuve aux détracteurs de la journaliste originaire de M’sila. Elle serait, selon eux, en faveur de la politique du Makhzen. Pro-Maroc, dit-on effectivement.

Article recommandé :  Ramzy Bedia et Mouloud Achour rendent hommage à l'Algérie

Algérie : À cause de ses cheveux bouclés.. Une lycéenne renvoyée de l’école

Article précédent

Algérie : Reprise des vols à 30%.. La proposition d’un spécialiste

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.