Algérie : Aït Menguellet à Tigzirt (Tizi Ouzou) pour retrouver son public

Culture – L’icône de la chanson kabyle, Lounis Aït Menguellet en l’occurrence, a animé jeudi soir un concert à Tigzirt, à 40 km du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, en Algérie, devant un public excité à l’idée de voir l’excellent poète et artiste musical algérien remonter sur scène. Dzair Daily vous révèle plus de détails à ce sujet dans la suite de ce numéro du 29 juillet 2022. 

Après un arrêt forcé qui a durée deux ans à cause du Coronavirus, le festival « Les belles nuits de Tigzirt » est de retour cette année. En effet, le coup d’envoi de cet événement musical a été donné ce jeudi 28 juillet. Pour sa nouvelle édition, c’est un monument de la chanson en Algérie et enfant de la wilaya de Tizi Ouzou, Lounis Aït Menguellet, qui a animé la première soirée. 

Effectivement, l’un des piliers de la musique berbère algérienne s’est illustré durant près de trois (3) heures devant un public cosmopolite. Ce dernier est composé de personnes de tout âge, dont des jeunes, des hommes ou encore des femmes. Ils étaient heureux d’avoir pu regarder leur idole se produire à nouveau dans la région, rapporte l’agence APS

Durant sa carrière qui s’étale sur plus de 50 ans, le chanteur poète a pu composer des centaines de titres. Son riche répertoire se constitue notamment de chansons d’amour et du vécu social de sa région natale. Ainsi, il a ravi l’assistance avec ses titres dont certains qui remontent à de très longues années. 

Retour aux sources pour Lounis Aït Menguellet 

Aït Menguellet a ouvert le bal avec sa chanson emblématique intitulée  « Thamurthiw », qui veut en effet dire « mon pays » en langue kabyle. Puis, il a enchaîné avec d’autres titres à l’image de « Arrac N Ldzayer (les enfants de l’Algérie) » ou encore « Thafath N Dunithiw  (la lumière de mon cœur) » entre autres.

Le musicien septuagénaire était très content de retrouver ses fans, qui sont d’ailleurs venus nombreux l’applaudir. S’exprimant à l’issue de sa prestation grandiose, le monument de la musique kabyle a confié être très heureux d’avoir retrouvé le village qui l’a propulsé sur le devant de la scène.

Il a indiqué qu’il s’est produit sur la même scène en 1969. C’était effectivement la première fois qu’il étalait son talent devant un grand nombre de téléspectateurs. Il s’agit là de ce qu’a en outre déclaré Lounis Aït Menguellet manifestant, dans le même sillage, sa joie de retrouver son public. Par ailleurs, des grands noms de la chanson algérienne devront prendre part à la même manifestation musicale.

Takfarinas, Mohamed Allaoua ou encore l’Algérino participent tous à la nouvelle édition du festival « Les belles nuits de Tigzirt ». À noter que cette dernière se poursuivra jusqu’au 6 août prochain. Les organisateurs ont également prévu plusieurs activités culturelles et sportives qui devront accompagner cet événement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes