AccueilSociété et CultureAlgérie : Chee, un étudiant malien amoureux de Tizi Ouzou et de...

Algérie : Chee, un étudiant malien amoureux de Tizi Ouzou et de la langue kabyle (vidéo)

Algérie – Tchak, mannequin et étudiant malien qui poursuit son cursus dans une université algérienne, est tombé amoureux de Tizi Ouzou et sa langue. Son élue se nomme Kabylie ! Nous vous rapportons son histoire, ce dimanche 4 juillet 2021.

Nombreux sont les étudiants qui viennent annuellement des quatre coins de l’Afrique étudier dans notre pays. Cela grâce à des bourses d’études octroyées par leurs pays et l’Algérie où par leurs propres moyens. C’est le cas notamment du Malien Tchak qui est venu en Algérie et a choisi Tizi Ouzou pour poursuivre son cursus universitaire. Tchak est devenu épris de sa ville d’accueil ainsi que de la langue kabyle.

Au micro d’El Hadath qui est allée à sa rencontre, le jeune malien revient sur son expérience dans la ville de Tizi Ouzou et a expliqué son choix de venir résider en Kabylie. Selon les dires du mannequin malien, il a candidaté pour cette ville algérienne sous les recommandations d’une connaissance. Cette dernière lui a vanté les habitants accueillants et chaleureux de la région.

En effet, Chee qui maîtrise la langue kabyle se dit passionné de ce moyen de communication propre aux Kabyles. Il a témoigné également de l’éblouissement des gens natifs lorsqu’il se met à communiquer avec cette langue ancestrale avec laquelle il parle librement. Originaire du Mali, Tchak flirte avec le kabyle comme si c’était sa langue maternelle.

L’étudiant malien rejoint une association de mannequinat à Tizi Ouzou

D’autre part, l’étudiant malien a exprimé sa passion envers la culture et les traditions berbères, qui sont spécifiques à cette région du pays. Par la même intervention, l’orateur a avoué la difficulté de son intégration. Durant deux ans, Chee peinait à créer des liens sociaux.

Après cette période, Chee a rejoint une association de mannequinat. Selon la même source, le Malien a pu, à travers ce pas, réaliser un de ses rêves. De ce fait, il ne cache guère le sentiment d’appartenance à cette ville algérienne qu’il éprouve. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes