Date du 1er Moharram 1444 / 2022 en Algérie dévoilée ( nouvel an Hégire)

Religion – Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs (MARW), en Algérie,  a dévoilé la date du 1er Moharram 2022 annonçant le nouvel an de l’Hégire, 1444. Nous vous proposons de la découvrir dans la suite de notre édition du vendredi 29 juillet 2022.

Au niveau des pays musulmans, Hijri, soit le « Nouvel An musulman », est un jour férié ainsi qu’un événement d’une grande importance. Tout comme la date du Ramadan, le début de Moharram, premier (1er) mois du calendrier musulman qui correspond à celui lunaire, se décale, en Algérie et partout ailleurs dans le monde, en moyenne de onze (11) jours chaque an, et donc, une fois de plus cette année 2022. 

Le premier (1er) jour de l’un des quatre mois les plus sacrés du calendrier hégirien, avec Rajab, Dhou al-hijja, et Dhou al-qu`ida, mêle spiritualité, repentance à Dieu et partage. Il est notamment consacré à la réflexion sur le sens de l’année qui s’écoule.

Cela avec comme résolutions pour le Nouvel An, travailler sur soi, mieux organiser sa vie. En plus de se consacrer à sa foi. Sa date a donc d’ores et déjà été annoncée en Algérie. C’est le département de Youcef Belmehdi qui y a procédé. Ce dernier s’est manifesté, ce jeudi, par le biais d’un communiqué. Le quotidien généraliste arabophone Echorouk l’a repris. 

La date du premier (1er) jour du mois de Moharram 2022/1444 est alors prévue à la deuxième journée de ce weekend. Soit le samedi 30 juillet. Il s’agit là en effet de ce qu’a souligné le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs (MARW). 

Moharram et Achoura 2022 : le MARW appelle au versement de la Zakât au fonds destinés à cet effet 

À travers le même communiqué, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs (MARW) a levé le voile sur la date du dixième (10e) jour du mois de Moharram. À savoir Achoura. Un événement qui revêt une importance capitale pour tous les fidèles musulmans. Le caractère de ce dernier se résume à deux actions. La première : deux jours de jeûne. La deuxième concerne, quant à elle, la Zâkat al maal obligatoire.

En vue de perpétuer la tradition du prophète Mohamed dans la collecte et la distribution équitables de la Zâkat al maal, le susdit département ministériel a mis à disposition des donateurs en Algérie des comptes CCP. Il les dédie au versement de cette aumône obligatoire. 

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs (MARW) a ainsi conclu son communiqué en présentant ses vœux à l’ensemble des musulmans algériens pour la nouvelle année musulmane, 1444. « Puisse Dieu propager la prospérité et la joie en ce Nouvel An ». C’est ce qu’on peut en outre lire dans le document en question. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes