Zeghmati promet des « procès publics » pour les corrompus 

Algérie – Zeghmati promet des procès publics pour les ex-ministres corrompus incarcérés à la prison d’El Harrach.

Le ministre de la Justice, Belkacem Zegmati, a révélé ce mercredi 27 novembre, que les audiences des personnalités politiques et hommes d’affaires impliqués et cités dans des dossiers de corruption; seront publiques dés le lundi 2 décembre au niveau du Tribunal de Sidi M’hamed à Alger.

Concernant ces affaires de corruption, Zeghmati a expliqué que que les enquêteurs diligentés pour se charger de ces dossiers, qu’il qualifie d’« alarmants »; avaient obtenu des résultats préliminaires positifs.

Dossiers « alarmants » et « système corrompu » jusqu’à l’os

Dans son discours à l’Assemblée Nationale, Zeghmati a affirmé que « seul le peuple jugera et verra par lui-même les cas alarmants. » Il ajoute par ailleurs « qu’il y a aujourd’hui en Algérie, une volonté politique pour contrer les pratiques des années passées [sous l’ère Bouteflika], où la corruption était érigée comme système » et où l’impunité régnait en maître, à grande échelle dans toutes les sphères politiques algériennes.

En outre, le ministre de la Justice a précisé que le nombre des dossiers de corruption ouverts le mois de mars 2016 dépassaient le nombre de tous les dossiers ouverts entre 2006 et 2019. C’est dire l’ampleur de la corruption en Algérie !

https://www.facebook.com/elbilad/videos/438524196851940/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes