Les magistrats se rebellent (une nouvelle fois) contre Zeghmati

Algérie – Le syndicat national des magistrats (SNM) a accusé Belkacem Zegmati de ne pas avoir respecté ses engagements, et menacent d’entamer une nouvelle grève. (Communiqué en bas de l’article).

Dans un communiqué rendu public ce mardi 26 novembre; le SNM a mis en garde contre les répercussions « de l’injustice qui leur a été réservée. » Ils reprochent au ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati de se soustraire à ses obligations envers le SNM.

En effet, les magistrats estiment que le ministre de la Justice n’a pas respecté ses engagement envers eux, et envers les médiateurs qui sont intervenus pour résoudre « la crise » qui paralysait le secteur de la justice il y a quelques semaines. Ils lui reprochent notamment sa manière de traiter les recours des juges concernés par le mouvement décidé le mois dernier.

Ils menacent par ailleurs, d’entamer une nouvelle « grève générale qui sera encore plus importante que leur récent mouvement de protestation. »

En outre, Le SNM a annoncé sa décision de déposer une plainte contre « les responsables ayant ordonné et exécuté l’intervention musclée contre les juges de la Cour d’Oran. »

Communiqué du SNM Communiqué du SNM

Communiqué du SNM
Communiqué du SNM

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes