26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesOuverture des frontières : voici quand il y aura plus de vols...

Ouverture des frontières : voici quand il y aura plus de vols d’Air Algérie

Publié le

- Publicité -

Voyage – Grande nouvelle qui fera le bonheur des Algériens de l’étranger : près de trois mois après l’ouverture partielle des frontières, le gouvernement d’Abdelmadjid Tebboune a donné son aval à un renforcement du nombre de vols internationaux d’Air Algérie. 

Depuis la reprise progressive du trafic aérien en juin dernier, nombreux sont ceux qui appelaient à l’augmentation des dessertes internationales. Des revendications qui semblent avoir été entendues. Les pouvoirs publics ont en effet donné leur feu vert. Cela pour consolider davantage le programme des voyages, principalement entre les aérogares algériennes et celles françaises. Ceux qu’Air Algérie effectuent dans le cadre de l’ouverture partielle des frontières. 

Lors de la réunion du Conseil des ministres, le chef de l’État a ordonné la mise en place de nouveaux vols vers les destinations déjà ouvertes. Abdelmadjid Tebboune a également instruit le ministre des Transports à l’effet de procéder à une ouverture imminente de nouvelles dessertes internationales. C’est en tout cas ce qu’a indiqué le communiqué de la présidence de la République ayant sanctionné la réunion. 

- Publicité -

Le document en question n’a avancé aucun autre détail relatif aux envols et aux pays concernés par l’élargissement de l’ouverture des frontières algériennes. Mais le conseiller du Président de la République a apporté de plus amples informations sur le programme que le pavillon national prévoit d’effectuer. Air Algérie s’apprête à rétablir ses lignes au départ et à destination de la France. Il s’agit là de ce qu’a annoncé Nazih Berramdane. 

Élargissement des dessertes aériennes internationales : Air Algérie sort du bois !

Nazih Berramdane s’est exprimé sur la reprise partielle du transport aérien lors de sa tournée en France. Celle qu’il effectue depuis mercredi dernier. « On est passé d’une fermeture totale des frontières à une ouverture partielle avec confinement de cinq jours. Puis à une suppression de l’obligation de celui-ci ». C’est ce qu’a souhaité souligner, en préambule, le chargé du Mouvement associatif et de la Communauté nationale à l’étranger. 

Ce dernier s’est montré assez confiant concernant le prochain sort d’Air Algérie, une fois la saison estivale terminée. « Nous restons optimistes quant à l’avenir notamment en ce qui concerne le rétablissement de plusieurs autres vols de et vers la France ». Il s’agit de ce qu’a en outre révélé le conseiller du chef de l’État, cité par l’APS. Il est notamment revenu sur la décision liée à la réouverture partielle des frontières aériennes et maritimes.

- Publicité -

Nazid Berramdane a stipulé que le président Tebboune a insisté sur le caractère scientifique préventif et non politique. Une décision que le locuteur décrit comme étant conforme à la conjoncture sanitaire du pays. « Elle a permis de constater une baisse sensible des cas de contamination, la reprise de l’année scolaire et universitaire. En plus d’autres commodités ». C’est ce qu’a relevé, en somme, le même responsable.  

Il convient de rappeler par ailleurs qu’actuellement seule une quinzaine de vols internationaux est autorisée chaque semaine. Air Algérie et d’autres compagnies étrangères desservent les aéroports algériens depuis sept États . Soit la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, la Turquie, la Tunisie et la Russie. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -