18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesOuverture totale des frontières en Algérie : Tebboune "n’est pas opposé", affirme...

Ouverture totale des frontières en Algérie : Tebboune “n’est pas opposé”, affirme Yagoubi

Publié le

- Publicité -

Algérie – Voilà une nouvelle qui va rasséréner plus d’un. Il s’agit de l’ouverture totale des frontières très prochainement en Algérie, selon le député de l’Immigration, Abdelouahab Yagoubi. Ce dossier est entre les mains du président algérien Tebboune qui serait consentant, si l’on croit la même source. 

En effet, le député de l’Immigration, Abdelouahab Yagoubi, a annoncé via sa page officielle sur Facebook hier une nouvelle tant espérée par les Algériens d’ici et d’ailleurs. Il est notamment question de l’ouverture totale des frontières en Algérie. Le parlementaire déclare alors avoir été informé par deux cadres de l’État au niveau de la Présidence que ce dossier ainsi que celui de l’augmentation du nombre de vols est sur le bureau de Tebboune.

C’est donc un chapitre « dramatique » comme l’a qualifié le membre de l’APN, qui sera clos dans les prochains jours. Effectivement, on doit espérer une ouverture adjacente puisque « le président de la République Tebboune ne voit aucune objection », précise Yagoubi.

- Publicité -

Augmentation du nombre de vols : un rêve lucide qui se rapproche de la réalité ?

En plus des propos du député de l’Immigration de la zone France nord Yagoubi, voici un autre responsable qui affirme cette hausse prochaine. Il s’agit du dénommé Nazih Berramdane, qui est chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger. Celui-ci est en effet le conseiller du président Tebboune. Selon ce que rapporte Voyager Dz, cette affaire sera bientôt classée par le chef de l’État algérien.

De surcroît, le député responsable de la zone France sud, Tawfik Khedim, relate les dires de Berramdane. L’annonce de l’augmentation des vols vers l’Algérie est confirmée par le conseiller. De ce fait, cela se fera de manière progressive dans les jours qui viennent. Ce dossier a donc surgi lors d’une rencontre au consulat d’Algérie à Marseille, précise la source médiatique citée plus en haut.

Par contre, du côté de la santé, cette nouvelle n’enchanterait pas beaucoup. D’ailleurs, le professeur Belhadj a mis en exergue son opposition face à la réouverture totale des frontières et augmentation du nombre des vols. Selon le diagnostic de l’expert, nous ne pouvons pas nous permettre cela en cette période critique. Il est alors plus raisonnable de patienter jusqu’à la baisse du taux d’infections à la Covid-19 en Algérie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -