AccueilGuide VoyagesOuverture des frontières en Algérie : Vers la reprise des vols par...

Ouverture des frontières en Algérie : Vers la reprise des vols par pays ?

Algérie – Pour Mohamed Bekkat Berkani, l’ouverture des frontières du pays doit se faire d’une manière progressive, en fonction la situation épidémiologique des régions avec lesquelles l’Algérie enregistre un nombre important de vols et de circulation de voyageurs.

Au cours d’un entretien accordé ce 08 septembre au média francophone TSA, le docteur Mohamed Bekkat Berkani; Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins; et membre de la Commission Nationale de veille et de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus; en Algérie, est revenu une nouvelle fois sur la question de l’ouverture des frontières du pays et la reprise des vols et des traversées maritimes.

Concernant la question de réouverture des frontières, « nous n’avons pas encore été saisis par les autorités »; a confié à notre source le membre du Comité Scientifique; précisant que jusqu’à présent rien n’a été soumis à la Commission, « du moins à ma connaissance »; a-t-il souligné; avant d’ajouter que cela interviendrait « peut-être dans les prochains jours ».

Poursuivant son intervention, Berkani a révélé que « le protocole sanitaire relatif au référendum sur la Constitution du 1er novembre 2020, examiné le 03 septembre dernier, a officiellement été validé ce mardi. Par ailleurs, l’orateur a spécifié que ledit protocole est le fruit d’un travail commun entre l’Autorité indépendante des élections (ANIE); et le ministère de la Santé, mais également en collaboration avec le Comité en charge du suivi de la contagion du Covid-19 au niveau national.

Berkani suggère une reprise progressive des liaisons aériennes et maritimes

Soutenant que la reprise des liaisons aériennes et maritimes devrait intervenir d’une manière graduelle; le docteur a reconnu que l’Algérie ne peut rester isolée du reste du monde. Face à cela, Berkani a recommandé aux compagnies aériennes et maritimes, de commencer à établir un protocole sanitaire qu’elles soumettront à l’Entité Compétente.

Selon l’intervenant, l’idéale pour l’Algérie serait de procéder à une ouverture par pays; et peut-être par régions géographiques en fonction de la situation sanitaire qui y prévaut. Cela à travers des conditions qui permettent de protéger sa population; a-t-il conseillé; rappelant, que la suspension, assez tôt, du trafic aérien de et vers la Chine et les pays européens; au début de l’épidémie a contribué à freiner la propagation du Covid-19 dans le pays.

En outre, le membre de la Commission Scientifique a réaffirmé, que la décision d’ouvrir les frontières appartient aux pouvoirs publics, notamment « le Gouvernement et la Présidence de la République ». Pour rappel, le ministre des Affaires Étrangères, Sabri Boukadoum, a déclaré que le Gouvernement prend en considération les recommandations du Comité; concernant tous les sujets liés à la gestion de la pandémie, et notamment la question de la réouverture des frontières.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici