Voyageurs Algériens

Reprise des vols et ouverture des frontières Algérie : Boukadoum précise

0
algérie vols ouverture frontières
S'abonner :

Algérie – Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, s’est prononcé, hier, sur la question complexe liée à la reprise des vols et l’ouverture des frontières de l’Algérie, en stipulant la partie habilitée à orienter le gouvernement dans sa décision officielle en la matière.

Lundi, Sabri Boukadoum, ministre des Affaires étrangères, a accordé un entretien ; à la chaîne d’information France 24 ; durant lequel le responsable a répondu à plusieurs questions, parmi lesquelles une, en particulier, portant sur la reprise des vols et l’ouverture des frontières de l’Algérie ; car beaucoup sont ceux qui se demandent quand le déverrouillage aura lieu et les liaisons aériennes et maritimes reviendront.

Évidemment que les relations franco-algériennes ont été abordées ; lors de cette apparition médiatique du chef de la diplomatie algérienne. Mais le registre des vols et des frontières était également un sujet incontournable. Cela à la lumière de l’importance ; que revêtue le sujet actuellement ; et le vif intérêt qu’il suscite chez une grande partie des Algériens.

Loin d’apporter une réponse « révolutionnaire » ; c’est-à-dire annoncer un revirement radical de la situation, le membre de l’Exécutif s’est contenté d’assurer que c’est la recommandation du Comité scientifique ; qui est déterminante. L’instance chargée de suivre l’évolution de l’épidémie ; du coronavirus dans notre pays « décidera », d’une certaine manière ; du sort des vols de/vers l’Algérie ; et donc, naturellement, de celui de ses frontières.

Le Comité scientifique hésite

Le Comité scientifique représente l’entité compétente ; qui guide la démarche gouvernementale ; en ce qui concerne la lutte, en Algérie ; contre la Covid-19. C’est ce qu’a expliqué Sabri Boukadoum ; au média français. Ainsi, à l’instant où cette instance recommande ; au gouvernement de lever les mesures restrictives aux frontières ; ce dernier procédera de sorte à le faire. Les dirigeants algériens ; toujours selon les mêmes propos ; agiront conformément aux recommandations des experts.   

Du côté du Comité scientifique, et en la personne de l’un de ses membres, Bekkat Berkani, montre en fait une méfiance significative. « Il est préférable d’observer encore plus ; estime le docteur cité ci-dessus. « Le risque est d’avoir des voyageurs qui transportent le virus » ; toujours d’après le médecin. Et d’ajouter : « On ne doit pas omettre que, chez nous, les premières contaminations ont été des cas importés ».

Article recommandé :  Algérie : L’énergie renouvelable pour préparer l’après-pétrole ?

Météo – Algérie : De fortes pluies provoquent des inondations à Alger

Article précédent

Air Algérie ferme ses agences commerciales établies à l’étranger ?

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.