Elearning Mesrs Cerist DZ : plateforme nationale d’enseignement à distance en Algérie

Algérie – Dans le cadre de la stratégie relative à l’optimisation de la réussite des étudiants aux cycles supérieurs, le MESRS leur offre la possibilité de suivre à distance et à tout moment l’ensemble des cours via la plateforme numérique « elearning.mesrs.cerist.dz ». Nous proposons à tout intéressé plus de détails à ce sujet et un accès instantané au site dans notre édition du mardi 28 septembre 2021. 

Durant la pandémie, l’université algérienne a dû faire face à une situation inédite. L’enseignement en ligne a alors été la seule alternative pour assurer la continuité de l’apprentissage des étudiants universitaires. Une pratique qui semble prendre une certaine expansion eu égard à son rendu décrit comme étant « efficace ». D’où d’ailleurs la mise en place du tout nouveau portail pédagogique numérique : elearning.mesrs.cerist.dz. 

À l’aube de la rentrée universitaire, le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) appelle en effet les professeurs à la création des cours sous cette forme. Quand bien même la stabilité sanitaire régnerait au sein du pays, les cours à distance feraient encore partie de son système d’enseignement facultaire. La raison principale en est qu’ils permettent d’élargir la portée de l’éducation. 

Mais pas uniquement. Ils représentent également un moyen de parvenir à une conception pédagogique innovante de l’enseignement supérieur, tel qu’escompté par le MESRS. Le nouvel espace digital que ce dernier dédie à l’ensemble des étudiants contiendra des cours et modules de l’année 2021 – 2022 en différé. Ils pourront y accéder en tout temps sous différents formats.  

Cours universitaires en ligne au titre de l’année 2021 – 2022 : voici le lien dédié à cet effet 

Le but initial est de garantir aux apprenants, sans distinction aucune, un apprentissage plus fluide, à leur portée. Tous peuvent donc bénéficier des contenus en ligne de la même façon. Il n’auront qu’à se diriger vers cette plateforme. Une fois sur celle-ci, ils sélectionneront l’université dans laquelle ils sont inscrits. Il est porté à leur connaissance que quelques facultés, dont probablement les leurs, n’offrent pas un accès direct aux cours.

Il en existe quelques-unes qui exigent une inscription. Les étudiants concernés seront tenus de renseigner la case « nom d’utilisateur ou e-mail », en préambule. Ils devront ainsi y saisir leurs numéros d’inscription respectifs. Ceux mentionnés sur leurs cartes d’étudiant. Puis, ils sélectionneront le champ « mot de passe » par leurs dates de naissance. Ce qui leur permettra alors de profiter des cours à distance, sans limites. 

Il sied de rappeler par ailleurs que l’inscription à la première année master est ajournée jusqu’au 30 du même mois. L’examen des dossiers des candidats se fera, quant à lui, dès le début du mois d’octobre. Ces derniers pourront consulter les délibérations finales avant la fin du mois prochain. C’est du moins ce qu’a relaté le quotidien généraliste Ennahar dans son édition du dimanche. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes