AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : du nouveau pour les cours à distance afin de mieux...

Algérie : du nouveau pour les cours à distance afin de mieux noter les étudiants

Algérie – Djamel Boukezzata a fait part des efforts du ministère de l’Enseignement supérieur pour la mise en place d’une plateforme de cours à distance commune, permettant d’évaluer les étudiants de tous les établissements d’enseignement supérieur d’une manière équitable.

Effectivement, Djamel Boukezzata qui n’est autre que le directeur de la formation au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’est manifesté. Cela, à l’issue de son intervention à l’émission Daif Assabah de la Radio nationale Chaine 1. On rapporte les dites ce 24 juin 2021. Dans son discours, le responsable a évoqué le sujet de la notation et l’évaluation des étudiants, ayant effectué des cours à distance en Algérie.

En effet, le haut fonctionnaire au département de Benziane a fait part des efforts déployés par la tutelle. Celle-ci vise à unifier les supports numériques pédagogiques utilisés dans le cadre de l’enseignement à distance. Ces derniers ont été exploités comme alternative pour remplacer l’enseignement en présentiel, à l’ère du coronavirus.

Ainsi, le même intervenant a indiqué la mise en place d’une plateforme numérique commune à tous les établissements d’enseignement supérieur. Cette démarche tend à réduire les lacunes numériques existant dans le domaine éducatif. Il s’agit de ce qu’a souligné le même orateur. Cela permettra de garantir une évaluation équitable des apprenants.

Vers la création de pôles d’excellence

D’autre part, Djamel Boukezzata a mis l’accent sur le déséquilibre en termes de choix des filières. Selon le même orateur, les étudiants s’orientent principalement vers les sciences sociales et humaines, avec un taux de 62 %. Cela au détriment des sciences de l’ingénierie et de la technologie. Il est question de ce que précise là encore le même responsable.

Dans ce sillage, l’intervenant a révélé le projet de la création de pôles d’excellence universitaire. Cela afin d’harmoniser et faire valoir l’importance des sciences de l’ingénierie et de la technologie en Algérie. Il est là aussi question de ce que déclare l’orateur.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes