15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
mardi, 14 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureCultureGrande mosquée d'Alger : l'ambassadrice US charmée par la beauté des lieux

Grande mosquée d’Alger : l’ambassadrice US charmée par la beauté des lieux

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’ambassadrice US, Elizabeth Moore Aubin, a partagé son expérience sur son compte Twitter après avoir visité la Grande mosquée d’Alger. Découvrez plus de détails dans la suite de ce numéro du mercredi 29 mars 2023.

Pour ceux qui l’ignorent, Elizabeth Moore Aubin est la représentante officielle des États-Unis en Algérie. Récemment, l’ambassadrice US a, en effet, été invitée par Cheikh Mohamed Mamoune El Kacimi pour visiter la Grande mosquée d’Alger. Suite à quoi, la diplomate a accepté l’invitation du recteur. Lors de sa visite, elle n’a pas hésité à manifester son enthousiasme pour cet édifice religieux de renom sur son compte Twitter.

Dans le détail, la Grande mosquée d’Alger, également appelée Djamaa EL-Djazair est située à El Mohammadia. C’est, effectivement, la plus grande mosquée d’Afrique. Elle est ainsi classée comme la troisième plus grande mosquée du monde. Son minaret est le plus haut à l’échelle mondiale, avec 265 mètres de hauteur, sur 37 étages. Ce qui offre une vue spectaculaire aux visiteurs.

- Publicité -

La vue du minaret enchante les yeux de l’ambassadrice américaine

En effet, la diplomate américaine a été impressionnée par la beauté de ce lieu. Plus exactement, la vue depuis le sommet du minaret. Par ailleurs, pendant sa visite, elle a rencontré le doyen de la mosquée. Ce culte est alors un symbole important pour la communauté musulmane en Algérie.

À cet effet, l’ambassadrice a partagé un tweet sur son compte Twitter officiel. La représentante des États-Unis a exprimé son admiration pour la Grande Mosquée en commentant : « Quelle belle visite à la Grande Mosquée, où j’ai rencontré Cheikh Mamoune Al kacimi. La vue d’Alger depuis le haut minaret du monde était époustouflante ».

En somme, la visite de la Grande Mosquée d’Alger a permis à l’ambassadrice de mieux comprendre la culture et la religion en Algérie. Cette rencontre est un signe de l’intérêt qu’accordent les États-Unis aux relations avec l’Algérie et à l’importance de la coopération interculturelle et interreligieuse.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -