Étrangers en France : demander le titre de séjour « visiteur »

Voyage – Le ministère de l’Intérieur en France a annoncé, lundi, la mise en place d’un espace numérique dédié à l’ensemble des étrangers désireux de demander un titre de séjour temporaire « visiteur ». Apprenez-en davantage dans la suite de notre article du 14 septembre 2021. 

Avec une activité contrastée par l’actuelle squatteuse pandémie virale, l’industrie d’octroi de laissez-passer pour l’étranger tente, autant que faire se peut, de retrouver plus ou moins son rythme de croissance d’avant crise. Sous l’égide de la vaccination, elle se remet dans le bain et l’immersion. La preuve : une nouvelle plateforme a été mise à disposition des étrangers à l’appui de leurs demandes de titre de séjour « visiteur » en France. 

C’est du moins ce qui ressort du dernier communiqué du département de Gérald Darmanin. Ce dernier se dit ainsi pleinement engagé dans la digitalisation de l’intégralité de ses prestations au bénéfice de tout demandeur de visa Schengen. « Le ministère de l’Intérieur franchit une nouvelle étape dans la modernisation du service rendu aux usagers étrangers ». Il s’agit là de ce qu’on peut lire, en préambule, dans le document en question. 

Fini les longues files d’attente et les documents qui débordent. Les ressortissants des pays tiers peuvent désormais déposer leurs demandes de titre de séjour temporaire, dit « visiteur », à distance. En un clic, sans qu’ils aient besoin d’étirer leurs dix doigts ! Les étrangers, notamment Algériens, peuvent, en outre, solliciter un duplicata et modifier leurs adresses ou coordonnées en ligne. C’est ce qu’a encore souligné le ministère français.

Demande de titre de séjour visiteur en France : voici le portail numérique dédié à cet effet 

Les candidats voulant visiter l’Hexagone n’auront donc plus à se déplacer de chez eux. « Il n’est plus nécessaire de prendre rendez-vous à la préfecture pour effectuer ces démarches », a indiqué la composante, chargée de l’administration, du gouvernement d’Emmanuel Macron. Les bénéficiaires concernés se présenteront physiquement aux circonscriptions administratives uniquement pour récupérer leurs cartes de séjour temporaire

La demande de la dernière citée se fait, actuellement, sur la nouvelle plateforme du ministère de l’Intérieur français. Pour ceux que ça intéresse, il suffit de cliquer sur ce lien. Il semble intéressant de mentionner le dernier point qu’a noté Gérald Darmanin dans son communiqué. Les étrangers peuvent consulter à tout moment l’état d’avancement de leurs dossiers via le même site. 

Il convient maintenant de rappeler que le gouvernement français a récemment procédé à la naturalisation de plus de 120.000 ressortissants étrangers en situation irrégulière sur le territoire métropolitain. Il compte élargir cette procédure de régularisation à l’intention du reste des sans-papiers. Soit ceux mobilisés en première ligne tout au long de la crise sanitaire liée au SARS-CoV-2 dont des dizaines d’Algériens.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes