Nationalité française : 12.000 travailleurs étrangers naturalisés dont des Algériens

France – En guise de reconnaissance de l’engagement des ressortissants étrangers pendant la crise épidémique, 12.000 étrangers ont été naturalisés et ont acquis la nationalité française, dont des Algériens. Voici les détails, dans cette édition du 10 septembre. 

L’épidémie de coronavirus aura engendré un vent de solidarité à travers le monde. C’est notamment vis-à-vis des métiers en première ligne face à la pandémie. Ils sont 12.000 étrangers dont des Algériens à avoir œuvré dans conditions difficiles risquant également l’exposition au virus, c’est pourquoi ils ont été naturalisés et ont perçu la nationalité française. On vous en dit plus, juste ci-dessous. 

En effet, c’est ce que rapporte le magazine français, Le Point dans son édition de ce jeudi. Selon le ministère de l’Intérieur français, plus de 12.000 travailleurs étrangers ; ayant œuvré en première ligne pendant la période de la crise sanitaire, se sont vus naturalisés français. Cela rentre dans le cadre des instructions données aux préfets afin de faciliter et d’accélérer l’accès à la nationalité française.

Pour mieux comprendre, septembre dernier, la ministre déléguée à la citoyenneté, Marine Schiappa avait insisté pour permettre à ces étrangers de pouvoir obtenir plus facilement leur naturalisation. C’est en bénéficiant de la notion de « services rendus importants ». Celle-ci permet de réduire à 2 ans au lieu de 5 ans la durée nécessaire de résidence sur le territoire français. Avant de prétendre à la nationalité française. 

Naturalisation des Algériens en France : Plus de 16.000 demandes formulées

En fait, l’an dernier (2020), un total de 61.371 des personnes ont acquis la nationalité française. Alors que l’année actuelle 16.381 demandes se sont formulées et déposées en préfecture sur l’ensemble du territoire français. 12.012 d’entre eux sont devenus français. Soit 20 % de moins que l’année passé.

Il faut savoir, que plusieurs secteurs d’activité sont visés par ces procédures accélérées. On cite ceux de l’aide à domicile, de l’entretien, de la manutention et de la santé entre autres. Les travailleurs étrangers qui se sont mobilisées au premier rang tout au long de la crise sanitaire due à la COVID-19, ouvrent droit à cette mesure.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes