Algérie – Maroc : la France commente la rupture diplomatique

Maghreb – La rupture diplomatique entre l’Algérie et le Maroc a suscité une vague de réactions, notamment de la part de la France. Apprenez tout, ce mercredi 25 août 2021.

Après des mois de vives tensions, Alger a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec Rabat. À cet égard, plusieurs pays n’ont pas manqué de réagir à cette décision. Y compris, la France qui a commenté cette rupture entre l’Algérie et le Maroc.

En effet, le ministère des Affaires étrangères français a invité  l’Algérie et le Maroc à opter pour une logique de « dialogue ». C’est dans l’intérêt de la « stabilité » au Maghreb. Et ce, à travers un communiqué relayé par l’AFP.

Par ailleurs, le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères déclare que « L’Algérie et le Maroc sont deux pays amis et deux partenaires essentiels de la France ». En outre, l’intervenant affirme que « la France reste naturellement attachée à l’approfondissement des liens et au dialogue entre les pays de la région ».

Et ce, afin de « consolider la stabilité et la prospérité ». C’est par ailleurs ce que comporte le communiqué dudit responsable.

Algérie – Maroc : La réaction du Maroc et autres

De son côté, la réaction de Rabat n’a pas tardé. En effet, le Maroc a réagi, mardi soir, à cette décision de l’Algérie. Et ce, à travers un communiqué publié par son ministère des Affaires étrangères.

Par ailleurs, ledit communiqué indique que « Le Royaume du Maroc a pris note de la décision unilatérale des autorités algériennes ». De plus, Le Maroc regrette cette décision « complétement injustifiée », mais « attendue », a indiqué la même source.

D’autre part, l’Arabie Saoudite a, elle aussi, regretté ce que sont devenues les relations entre les deux pays. C’est en effet ce qu’a rapporté le média Algerie360. Alors, à travers un communiqué, la diplomatie de l’Arabie saoudite a notamment souligné son espoir pour le retour des relations entre les deux pays. C’est de plus ce que souhaite également les États-Unis.

En effet, l’opposition des deux pays se manifeste principalement sur le dossier épineux du Sahara Occidental. Outre, la normalisation des relations entre le Maroc et Israël. De plus, le soutien du Maroc aux Nations Unies à l’autodétermination de la Kabylie. Il faut dire que cette succession d’évènements a eu raison des liens diplomatiques des deux pays voisins.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes