AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantLe Défi de l'Innovation : le concours interuniversitaire débute

Le Défi de l’Innovation : le concours interuniversitaire débute

L’Étudiant – Le concours interuniversitaire « le Défi de l’Innovation dans les universités algériennes » a déjà commencé en Algérie. Dzair Daily vous dévoile tous les détails à propos de ce sujet dans la suite de ce numéro d’aujourd’hui. Apprenez tout ci-dessous !

Organisé par la Direction générale de la Recherche scientifique et du Développement technologique (DGRSDT), le concours interuniversitaire « le Défi de l’Innovation » a été lancé, ce dimanche 27 novembre 2022, en Algérie. Si vous êtes curieux d’en savoir davantage, n’hésitez pas à lire les lignes qui suivent. Nous vous en disons plus juste ci-après. 

En effet, la mise en place du challenge en question auquel participe plus d’une vingtaine de candidats a eu lieu à l’École supérieure de la Sécurité sociale (ESSS), située à Ben Aknoun, au niveau de la capitale Alger. Ce concours durera trois (3) jours uniquement. C’est ce qu’a rapporté le quotidien généraliste arabophone Ennahar dans son édition d’aujourd’hui. 

Au fait, le concours en question vise à mieux insérer les nouveaux diplômés de différentes disciplines sur le marché du travail. Il les encourage notamment à exposer leurs idées pour créer des entreprises start-ups. Sachant que l’ensemble des participants au défi de l’Innovation proviennent de plusieurs universités algériennes. 

Le Défi de l’Innovation Algérie : les avantages du concours

Afin de bien valoriser les résultats de la recherche scientifique et du développement technologique, la susdite direction a donc tenu à organiser cet événement. De quoi offrir la chance à quatre (4) projets de bénéficier d’un soutien ainsi que d’un accompagnement. Ce n’est pas tout ! 

Les candidats vont pouvoir profiter des formations organisées par des experts. Et cela, durant les jours du concours. Effectivement, certains spécialistes proposent des formations en propriété intellectuelle, en marketing, en gestion de projet ainsi qu’en communication au profit des nouveaux diplômés.   

Par ailleurs, l’établissement qui a abrité cet événement, soit l’ESSS, et l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (ANVREDET) ont signé un accord en marge du lancement du concours. Il porte sur une coopération scientifique entre les deux parties.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes