14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
samedi, 18 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoronavirus : Voici le stock en Chloroquine dont dispose l'Algérie

Coronavirus : Voici le stock en Chloroquine dont dispose l’Algérie

Publié le

- Publicité -

Algérie – Selon le ministre délégué à l’Industrie Pharmaceutique, l’Algérie disposera dés le début du mois d’avril d’un stock estimé à 320.000 boîtes de Chloroquine.

Lors de son passage sur les ondes de la radio chaîne III ce dimanche 29 mars, le ministre délégué à l’Industrie Pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, a révélé que l’Algérie dispose actuellement d’un stock de 130.000 boîtes de Chloroquine disponibles au niveau de Pharmacie Centrale des Hôpitaux. Ces réserves locales seront utilisées dans le cadre du protocole thérapeutique pour traiter les patients contaminés au Coronavirus, a-t-il ajouté.

Benbahmed poursuit, en indiquant qu’un processus d’importation de 190.000 boîtes supplémentaires sera lancé à partir de cette semaine, affirmant à cet effet que l’Algérie disposera d’un stock global d’environ 320.000 boîtes de médicaments d’ici dix jours; correspondant à une capacité de prise en charge de 320.000 cas du nouveau Coronavirus, Covid-19.

- Publicité -

« Sur l’hydroxychloroquine [commercialisé sous le nom de marque Plaquenil, ndlr], l’Algérie est peut être l’un des premiers pays dans le monde à avoir mobilisé les stocks dès que nous avons observé les premiers résultats en Chine et en France. », a affirmé Lotfi Benbahmed.

Benbouzid défend l’usage de la Chloroquine

Dans le même sillage, le ministre délégué à l’Industrie Pharmaceutique a fait savoir que les boites de Chloroquine stockées au niveau des entrepôts pharmaceutiques ont été saisies et transférées à la Pharmacie centrale affiliée au Ministère de la Santé; afin de renforcer les stocks en Chloroquine du pays.

Pour rappel, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Aderrahmane Benbouzid, a annoncé le 23 mars dernier l’adoption d’un protocole de traitement basé sur la Chloroquine; pour traiter les patients  infectés au Coronavirus, à l’issue de l’approbation du comité scientifique.

- Publicité -

Benbouzid a par ailleurs défendu le choix fait par le comité scientifique d’utiliser la Chloroquine pour traiter le Covid-19; estimant que l’Algérie n’a « pas d’autre choix », dénotant à ce sujet que si le traitement à la Chloroquine « ne donne pas de résultats satisfaisants, il ne fera pas de mal ».

https://www.facebook.com/elbilad/videos/143809483724751/

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -