11.9 C
Alger
11.9 C
Alger
vendredi, 1 mars 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Le premier cas guéri à la Chloroquine témoigne

Coronavirus en Algérie : Le premier cas guéri à la Chloroquine témoigne

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’entraîneur de football Sofiane Nechma, contaminé au Coronavirus puis traité au nouveau protocole thérapeutique basé sur la Chloroquine à l’hôpital d’El Kettar livre un témoignage allant dans un sens qui amplifie l’espoir en la chloroquine.

L’épidémie n’a pas manqué de frapper dans le monde du sport algérien. La Fédération algérienne de judo est affectée par la perte de l’un des siens. Il s’agit d’Atmane Tidjani, ancien judoka, décédé sous les effets destructeurs de l’infection virale. La FAF, quant à elle, a annoncé la mauvaise nouvelle de la contamination d’un observateur de matchs, Djamel Bendjaballah en l’occurrence.  

Dans ce sillage, Sofiane Nechma, entraîneur de l’USM Blida, évoluant à la troisième division du Championnat national de football et équipe locale de la ville ayant le plus lourd bilan épidémiologique en Algérie, a été déclaré comme cas confirmé de Coronavirus il y a quelques jours de cela. Il a donc été contaminé, à l’instar de son épouse par une proche parente de celle-ci, rentrée de sa résidence à l’étranger.

- Publicité -

Cependant, cette fois-ci, le processus infectieux n’a pas trouvé de passage complètement libre devant lui, pour pouvoir sévir à sa guise dans le corps de sa victime. Le nouveau protocole théraperutique, lancé dans notre pays dans une phase d’essai depuis le 23 mars dernier, s’en sort apparemment bien, et ne laisse pas le chemin dégagé devant les ravages que cause le virus à l’intérieur de l’organisme humain. Il est donc question de guérison par la chloroquine, si l’en croit le témoignage de Nechma, lui-même soumis à ce traitement expérimental. 

« Grâce à Dieu et à la chloroquine », le coach se remet en pied  

« Dieu soit loué, mon état de santé pourrait être décrit en usant d’un dicton footballistique, retour de loin dans le score. Je récupère progressivement, grâce à Dieu Tout-Puissant d’abord et ensuite à la chloroquine, médicament récemment approuvé », a-t-il affirmé dans la matinée d’hier sur les ondes de la chaîne 1 de la Radio nationale, avant d’ajouter que « Dieu merci » sa compagne se rétablit également à son tour.

Le technicien a expliqué au média public que suite à sa prise de la chloroquine,  prescrite par le ministère de la Santé, il a commencé à ressentir une amélioration continue, atténuant peu à peu ses difficultés respiratoires. Rappelons que celles-ci est à la fois l’un des symptômes les plus caractéristiques et les plus problématiques de la Covid-19.

- Publicité -

Par la même occasion, Sofiane Nechma à tenu à saluer et à remercier chaleureusement les membres du staff médical de l’hôpital El Kettar, responsables de sa prise en charge « au détriment de leur propre santé », ainsi que celle de tous les cas graves traités là-bas par le nouveau protocole. « Imaginez avec moi qu’ils sont allés jusqu’à nous serrer la main, afin de réduire la pression psychologique qui pesait sur nous », a-t-il confié.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -