AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : Benbahmed s’attaque aux « lobbys pharmaceutiques »

Algérie : Benbahmed s’attaque aux « lobbys pharmaceutiques »

Algérie – Certains lobbys dans l’industrie pharmaceutique algérienne qui ont longtemps refusé de travailler en toute transparence devront faire face aux nouvelles réformes portées par Lotfi Benbahmed.

Invité sur les ondes de la radio chaîne 3, Lotfi Benbahmed, président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens algériens (CNOPA) et ministre délégué à l’Industrie Pharmaceutique était a affirmé que « la transparence dans le domaine de l’industrie pharmaceutique inquiète certains lobbys et groupements d’intérêts ».

En effet, le ministre délégué a fait savoir que depuis près de 4 ans, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a mis à disposition des pouvoirs publics chargés du suivi de l’industrie pharmaceutique, un programme informatique qui assure la traçabilité de toutes factures d’importations ou de productions locales.

Néanmoins, cet outil n’a jamais été utilisé en Algérie, « car la transparence inquiète certaines personnes œuvrant dans l’industrie pharmaceutique », a regretté Benbahmed, cité par le quotidien arabophone El Khabar.

Vers le renforcement de l’industrie pharmaceutique

Le ministre délégué estime que le recul qu’a connu le marché pharmaceutique était dans l’intérêt de certains lobbys. Ces derniers, selon lui, refusaient de divulguer leurs travaux et leurs bénéfices grâce aux relations étroites entretenues avec les autorités publiques de « l’ancien système gouvernemental, qui leur permettaient d’en profiter, au détriment de la protection, de la santé publique et des intérêts de l’État », a avancé le président de CNOPA, cité par la même source.

Dans ce sens, Benbahmed a dévoilé son programme de travail, axé sur quatre principaux pivots, il promet à cet égard que les futurs travaux se tiendront en toute transparence. Soulignant qu’à l’avenir, la politique de l’industrie pharmaceutique assurera la disponibilité en quantité et en qualité participant au renouveau et développement économique.

Pour rappel, lors d’une visite au niveau du Salon international de la pharmacie en Algérie le SIHPAL 2020 à Alger, Lotfi Benbahmed a appelé l’industrie pharmaceutique à s’orienter vers une production locale innovante basée essentiellement sur la maîtrise des biotechnologies. Une vision qui s’inscrit dans la promotion de la production locale en Algérie et de l’exportation vers l’international, selon le site d’informations Réflexion.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici