20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
lundi, 24 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : Nouvelle proposition pour le BAC/BEM 2020. Ce qu’il faut savoir

Algérie : Nouvelle proposition pour le BAC/BEM 2020. Ce qu’il faut savoir

Publié le

- Publicité -

Algérie – Une commission du Sénat a proposé de limiter les examens de BAC et de BEM aux matières essentielles, basées uniquement sur le premier et second trimestre.

En effet, depuis le début de l’épidémie du Coronavirus en Algérie, la question éducative a soulevé un certain nombre de propositions concernant le déroulement du troisième trimestre et des examens de passage au cycle suivant. En réponse au confinement, dont l’on ignore la durée; une alternative de cours en ligne a été mis en avant afin d’y remédier. Mais qu’en est-il pour les examens ?

Dans ce contexte, le président de la Commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des affaires religieuses au Conseil de la Nation, le sénateur Mustapha Djeghdali, a adressé une lettre au ministre de l’Éducation, Mohamed Ouadjaout, où il a proposé de limiter les examens de fin d’année (BAC et BEM 2020); au programme scolaire étudié au cours du premier et second trimestre uniquement, et que les examens (BAC en particulier) soient limité aux matières de base (coefficient élevé) selon chaque filière; rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

- Publicité -

Le Cnapeste est cependant sceptique quant à la poursuite des cours en ligne en raison du confinement. Selon le porte-parole du Conseil National Autonome des Professeurs de l’Enseignement Secondaire et Technique de l’Éducation (Cnapeste), l’année scolaire devrait s’achever uniquement sur les deux premiers trimestres de 2019/2020.

Il estime à cet égard que l’unique but de cette alternative est de combler les lacunes engendrées par l’interruption soudaine des cours, s’opposant catégoriquement à l’éventuelle possibilité de noter les élèves sur la base des cours enseignés en ligne; indique la même source.

Les parents d’élèves se mobilisent

En effet, l’association nationale des parents d’élèves a soumis une demande auprès du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune; relative aux propositions de préservation de la saison scolaire. L’association a appuyé le scénario reposant sur le calcul la moyenne du premier et second trimestre, comme carte de passage au niveau suivant, en programmant des examens de rattrapage pour le mois de septembre pour les élèves recalés et dont la moyenne est située entre 4 et 4.99 concernant les élèves du primaire.

- Publicité -

S’agissant du moyen et du secondaire, il a été proposé, par le même organisme, de calculer la moyenne de passage par le même processus cité plus haut; mais de programmer des examens de rattrapage seulement aux élèves ayant une moyenne comprise entre 8.5 et 9.99. D’autre part, les examens officiels du baccalauréat et du brevet d’enseignement moyens (BAC et BEM 2020); seront reportés au mois de septembre.

Les parents d’élèves ont demandé d’ouvrir les établissements scolaires vers la mi-août, afin que les enseignants effectuent des révisions et une préparation psychologique au profit des élèves concernés. De plus, ils ont suggéré de créer une cellule d’inspecteurs et de psychologue; au niveau du ministère pour accompagner les élèves lors de leur retour aux bancs scolaires durant une période inhabituelle.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -