Algérie : prix des légumes et des viandes à la veille du ramadan 2022

Algérie – À deux (2) jours du début du mois sacré de Ramadan, les prix des légumes et des viandes poursuivent leur lancée haussière. Nous vous dévoilons tous les détails dans la suite de ce passage du 31 mars 2022.

À première vue, le mois de Ramadan de cette année 2022 s’annonce pénible pour les Algériens et plus particulièrement les petites bourses. À seulement deux (2) jours du mois de carême, des tensions sont enregistrées sur certains produits de large consommation. Les prix des légumes et des viandes en Algérie ont flambé. Voici ici tous les détails.

En effet, les grandes assurances et les différents dispositifs pris par le ministre du Commerce n’ont pas permis d’avoir une maîtrise des prix. Toutefois, cette flambée des prix n’est pas seulement liée aux spéculations, mais est également le résultat de l’inflation mondiale en hausse en raison de la guerre en Ukraine.

Dans une virée effectuée par le média arabophone Echorouk dans certains marchés de la capitale, le constat était sans équivoque. Les prix affichés pour les légumes étaient rarement inférieurs aux 100 DA. Dans le marché de Ben Omar, les prix des légumes s’affichent à : 120 DA le kg de pomme de terre, 120 DA la laitue et 150 DA les petits pois.

La tomate quant à elle est cédée à 120 DA le kilogramme. Tandis que les oignons s’affichent à 60 DA. La courgette de son côté a connu une augmentation significative, elle s’estime à 160 DA le kilogramme. Sans parler des prix des fruits qui sont quasiment inaccessibles.

Algérie : voici le prix des fruits dans le marché de détail

Effectivement, concernant les fruits, ils ont atteint des prix exorbitants. Ils sont carrément hors de portée de la bourse moyenne. Les oranges sont vendues au prix de 200 DA. Alors que le citron chiffre à 250 DA le kg. Ce fruit indispensable sur les tables algériennes pendant le Ramadan. Sachant que les familles algériennes en font du Charbat (jus de citron).

On a aussi les fraises, qui sont pourtant de saison, se vendent en moyenne entre 200 et 300 DA le kg. Les dattes, fruit prisé durant le mois sacré, varient entre 500 et 800 dinars le kilogramme. Concernant la banane, son prix se traduit à 500 DA le kg, d’après les informations fournies via la même source.

Par ailleurs, s’agissant du prix des viandes rouges, eux aussi ont connu une hausse considérable. La viande ovine s’élève à 1.680 dinars le kilogramme. La viande bovine, elle, se vend à 1.850 DA le kg. Quant au poulet, il atteint près de 490 dinars le kilogramme chez les boucheries de détail.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes