Devise en Algérie : L’euro flambe après les rumeurs sur la reprise des vols

Algérie – En raison des rumeurs sur l’ouverture des frontières en Algérie et la reprise des vols internationaux, les prix des devises principales, notamment l’euro et le dollar ont flambé face au dinar.

En effet, c’est au moment où l’Algérie se prépare à la reprise des vols domestiques à partir du 06 décembre, que les rumeurs sur l’ouverture des frontières battent leur plein. Des informations circulent sur la reprise des vols avec la France à compter du 27 décembre prochain. Et voilà qu’aussitôt, la demande pour les devises principales, soit l’euro et le dollar, au square a explosé, selon notre source le quotidien arabophone Echorouk.

Ce qui a fait flamber les prix en, à peine, 24 heures, selon notre source le quotidien arabophone Echorouk. Il est à noter que les deux devises ont été très convoitées par les commerçants et les citoyens désirant voyager en dehors du pays dès la reprise des vols. Au point de faire monter le prix de l’euro à 205 dinars et le dollar à 172 dinars en un laps de temps assez court, toujours selon la même source.

Ainsi, les marchés parallèles du pays, que ce soit le marché de Port Saïd sur la capitale; ou les autres marchés similaires. Ceux de Constantine, Oran, El Eulma, Bejaia, Ouargla et Biskra ont notamment été très prisés; dans le but d’acquisition de fortes sommes des monnaies étrangères, d’après la même source.

Pourquoi tout cet intérêt pour les devises étrangères ?

Avec le prix de l’euro qui est passé en une semaine de 200 dinars à 205, et le dollar de 169 à 172, les commerçants de devises au niveau du square confirment que cette hausse est due au début de levée des mesures sur la restriction des voyages. Ainsi, l’annonce du retour des vols nationaux, qui laisse penser à un retour proche des vols étrangers, selon le même quotidien arabophone Echorouk.

Cependant, les échangeurs s’attendent à une hausse de prix plus importante, une fois que les vols internationaux auront repris. Ce qui pousse les commerçants à acheter de grandes quantités des devises et les stocker pour les revendre par la suite, toujours d’après la même source. Toutefois, des sources de la compagnie aérienne ont démenti toute information sur le retour des vols pour le 27 décembre. 

En sus, en qualifiant cette information, comme une information Facebook, qui n’a rien à voir avec la réalité. Ainsi, en déclarant que la seule personne qui pourrait décider du retour de ce type de vols serait le président de la république. Ce dernier n’a, jusque-là, donné aucune instruction.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes