Vente de devises sur les réseaux sociaux en Algérie : Le nouveau danger ?

Algérie – De plus en plus d’escroquerie lors de la vente de devises qui s’opère sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook. 

En effet, en ces temps de pandémie les ventes en ligne sont de plus en plus fréquentes pour éviter d’avoir à se déplacer. Mais ce commerce en ligne s’avère une arme à double tranchant et c’est cela qui est particulièrement inquiétant. Il n’y a pas suffisamment de signes qui aident les victimes à détecter ce type de fraude. Ces derniers mois, la sûreté d’Alger a arrêté plusieurs malfrats qui à travers Internet ont essayé de soutirer de l’argent à des personnes pensant faire une bonne affaire.

De ce fait, l’escroquerie aux opérations lors de la vente de devises est la plus répétée en Algérie. Les fraudeurs utilisent souvent des astuces différentes, ils essaient d’attirer l’attention de leurs victimes par des moyens distincts, notamment par l’intermédiaire d’annonces sur les principaux réseaux sociaux.

A ce sujet, la chaîne privée algérienne d’El Bilad a invité sur son plateau TV un spécialiste en sciences humaines. Ce dernier a fait savoir que ce phénomène du commerce électronique est courant actuellement. Il affirme que la pandémie a d’ailleurs accéléré le développement des ventes en ligne. De plus en plus d’Algériens tombent dans le piège.

L’arnaque à la vente des vêtements, objets ménagers et électroniques mais les vols sont plus massifs sur le marché des devises. Selon ses déclarations, il s’agit des montants importants.

L’Algérie connaît actuellement plusieurs réseaux de vendeurs de devises sur le réseau social Facebook

Les services de sécurité neutralisent fréquemment les gangs de vente des devises à des taux attractifs; qui opèrent le plus couramment sur Facebook. Certains sont interpellés grâce aux photos ou vidéos prises par les victimes en question.

Rappelons l’épisode du citoyen dans la commune de Kouba. Celui-ci avait eu une force morale et le cran de se servir de son téléphone pour dénoncer les escrocs à qui il a eu affaire. C’est en grande partie grâce à sa vidéo que les personnes impliquées dans le vol de 70 millions de centimes ont été interpellées peu après.

Dans ce même contexte, Mohamed un juriste a affirmé sur le plateau TV d’El Bilad que les mis en cause dupent leurs victimes en leur vendant des devises à des prix raisonnables. Après la prise de contact, une rencontre est forcément organisée.

Ainsi, lors du rendez-vous les fraudeurs dévalisent leurs victimes des biens qui s’y trouvent; en les menaçant de mort parfois avec arme blanche. Par ailleurs, l’avocat a rappelé que ces agresseurs sont sévèrement jugés pour les faits commis ; escroquerie, menace de mort et lésion corporelle.           

Contenu sponsorisé :

Articles récents

Articles connexes

Contenu protégé !