Devises en Algérie : Chute historique du dinar face à l’Euro

Algérie – Une chute historique du Dinar a été observée face à l’Euro et les principales devises. Suite aux chiffres communiqués par la Banque d’Algérie, plusieurs facteurs semblent être la cause de cette dévaluation sans précédent.

En effet, l’Algérie observe une glissade sans précédent de sa monnaie nationale le Dinar face aux principales devises en général et à l’Euro en particulier. Cela suite aux chiffres communiqués par la Banque d’Algérie. Avec une valeur de l’euro estimée à 160,07 DA, représentant le coût le plus bas jamais observé. Tandis que la valeur du Dollar est à 134,13 DA, selon notre source le quotidien francophone Liberté.

Notamment, selon les analyses de la situation économique et financière du pays; pour les exercices à venir, un immense repli du dinar face au dollar américain; va être observé au cours de la période 2021-2023. Ce qui laisse croire que cette baisse de valeur de la monnaie nationale face aux autres devises risque de perdurer au cours des prochains mois, toujours selon la même source.

En outre, la dévalorisation de la monnaie algérienne continuera dans cette lancée pour l’année prochaine. Car, selon les prévisions, le dollar risque d’atteindre en moyenne les 142,20 DA en 2021, 149,31 DA en 2022, et 156,78 DA en 2023. Cela représente, certes, une chute très importante et un coup très dur sur l’économie du pays.

Face à l’Euro, le Dinar semble être beaucoup plus affecté en cette année 2020.

Toutefois, même si face au dollar, l’Algérie a observé; et va observer des chutes considérables de la monnaie nationale. N’empêche que la dévalorisation face à la monnaie de l’Union européenne; semble beaucoup plus importante, toujours selon notre source.

En effet, en juin dernier on estimait l’euro à 150,56 DA, alors qu’aujourd’hui ce dernier est estimé à 160,07 DA. Soit un recul de 6 % en une si courte période. Tandis que le dollar était estimé en juin à 134,40 DA; contre 134,13 DA cette semaine, toujours d’après notre source. 

Au final, une dévaluation aussi importante que celle-ci en dehors du contexte actuel lié à la crise sanitaire mondiale peut être due à de nombreux facteurs. Même si cela reste très difficile à expliquer, mais une baisse pareille de la valeur de la monnaie peut être liée aux fondamentaux de l’économie du pays. Soit, le prix du pétrole, l’inflation et la dépense publique, en dehors de la variation liée aux taux de change des principales monnaies.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes