AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : date de l’entrée en vigueur du livre scolaire numérique

Algérie : date de l’entrée en vigueur du livre scolaire numérique

Algérie – On aborde, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, le sujet du livre scolaire numérique et sa date de mise en service. Alors, ne bougez pas ! On vous dit tout dans cette nouvelle édition du dimanche 06 novembre 2022.

Ainsi, le secteur de l’éducation a décidé de créer un livre scolaire numérique en Algérie. C’est, d’ailleurs, ce qu’a confirmé le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed ce samedi 05 novembre 2022. Et ce, alors qu’il supervisait un symposium avec les cadres de l’administration centrale et des directeurs de l’éducation, par le biais de conférences visuelles à distance.

Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro, plus de détails à cet égard. En fait, le premier responsable du secteur de l’éducation a confirmé, hier à Alger, que le manuel scolaire numérique entrera en vigueur dans les prochains jours. Appelant ainsi à ce que les parents soient responsabilisés par des mesures concrètes pour l’obtenir et l’exploiter.

C’est ce dont a fait état un communiqué rendu public par le ministère susmentionné. Ce n’est pas tout ! Le même intervenant invite à « accorder une grande importance » à ce livre numérique. Notamment pour les parents qui doivent prendre des mesures concrètes pour obtenir et utiliser ce manuel. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone El Khabar dans son récent numéro. 

Une deuxième version du livre scolaire pour alléger les cartables des élèves ?

C’est là une résolution que voudrait mettre en place le ministère de l’Éducation dans les jours à venir. Dans le détail, l’élève aura en sa possession deux exemplaires des manuelles scolaires. Soit un pour l’école et un autre qui restera chez lui. Et ce, dans l’optique de réduire le poids des sacs-à-dos. C’est en tout cas ce qu’a ordonné Abdelhakim Belabed lors des campagnes d’inspection. 

Celles-ci visaient, entre autres, à « s’assurer que les cartables des élèves des niveaux d’enseignement concernés par la réduction du poids du cartable sont exempts de manuels scolaires ». Le même haut fonctionnaire a pareillement demandé à ce qu’une étude statistique soit menée en fin de semaine prochaine. C’est ce dont a fait état la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes