AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantÉducation en Algérie : le ministre divulgue la date d’augmentation des salaires

Éducation en Algérie : le ministre divulgue la date d’augmentation des salaires

Algérie – Le ministre de l’Éducation nationale a dévoilé la date d’augmentation des salaires des enseignants et du personnel. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

Par le biais d’une conférence de presse organisée en marge du colloque national relatif au dossier de l’éducation en Algérie, Hakim Belabed a dévoilé la date de l’augmentation des salaires des enseignants et du personnel. En effet, le gouvernement ne va pas s’attarder à cet égard. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 27 octobre 2022. 

Tout d’abord, il convient de rappeler que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a déjà promis aux enseignants la révision de leur salaire. À cet effet, les principaux concernés vont bénéficier d’une augmentation significative de leur revenu. À son tour, le premier responsable du secteur de l’éducation en Algérie a évoqué ce dossier. Selon lui, la hausse des revenus se fera à partir de l’année prochaine. Soit à partir du mois de janvier 2023. 

D’ailleurs, la loi fondamentale spéciale sera présentée au gouvernement très prochainement, afin de la valider. En tout cas, il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone généraliste Ennahar. Dans ce sillage, on notera que ladite loi apportera de nouvelles réformes. Cela par rapport à la loi 08 et 315. Ainsi que la loi 12/240. 

Voici ce que vont apporter les nouvelles réformes 

À vrai dire, l’ensemble des réformes qui seront mises en place viseront à remédier aux déséquilibres constatés dans les lois susmentionnées. Notamment, le pouvoir des inspecteurs au cycle primaire. En effet, cette loi va renforcer le contenu de la note d’orientation numéro 941. Celle qui détermine les missions et les pouvoirs des inspecteurs au cycle primaire. 

De ce fait, l’inspecteur de l’administration des établissements primaires devient chef adjoint du conseil de coordination et de consultation. Pour rappel, ledit conseil est dirigé par le président du conseil populaire municipal. Par ailleurs, la série de réformes touchera également tous les déséquilibres soulevés par les syndicats. Spécialement, les questions liées aux rôles des enseignants de différents grades. 

D’ailleurs, ce sera le cas pour le cycle moyen et le cycle secondaire. À en croire les indications de la même source médiatique, la loi présentée au gouvernement comprendra d’autres points. Notamment, les conditions d’emploi. Que ce soit à travers les examens professionnels ou les qualifications des principaux concernés. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes